Le New York Times demande l’échange de prisonniers entre Cuba et les États-Unis

Washington, 3 nov (PL) Le quotidien The New York Times a demandé au président, Barack Obama, d’échanger l’Américain Alan Gross, mis en prison à Cuba à cause d´ opérations secrètes, par les trois antiterroristes cubains détenus aux États-Unis depuis 1998.

Dans un éditorial rendu public la veille intitulé A Prisoner Swap With Cuba (Un échange de prisonnier avec Cuba), le journal new-yorkais a reconnu qu’Alan Gross avait été mis en prison à La Havane en raison d’une stratégie irresponsable du gouvernement des États-Unis et celui-ci devrait donc trouver une solution.

Les éditorialistes du The New York Times estiment que Washington et La Havane doivent examiner le cas de Gross et des Cubains Gerardo Hernandez, Antonio Guerrero y Ramon Labañino ce qui permettrait d’ébaucher un premier pas vers la normalisation des relations entre les deux pays.

«Cet échange pourrait ouvrir le chemin au rétablissement des liens diplomatiques, ce qui permettrait au États-Unis de réaliser des changements positifs dans sa politique envers Cuba et de développer les échanges commerciaux, le tourisme, etc», indique le quotidien.

L’éditorial déclare que Gross a voyagé à La Havane cinq fois en 2009, sous les ordres de Development Alternatives Inc., qui avait signé un contrat avec l’Agence pour le développement international des États-Unis (USAID). Alan Gross a fait le touriste et ainsi il en a profité pour introduire de manière illégale des équipements de communication dans le pays.

Selon le The New York Times, des fonctionnaires américains ont conclu que pour la libération de Gross il faudra la remise en liberté des trois cubains.

rm/lp/tgj/mfm

Source: Prensa Latina

Publicités