Ebola: la Bolivie exige désormais le visa à quatre pays africains

La Paz, 6 nov (PL) La Bolivie a décidé d’exiger le visa aux citoyens en provenance de la Guinée, du Liberia, de la  Sierra Leone et du Sénégal afin d’éviter l’entrée dans le pays de possibles cas d’Ébola.
Le cabinet ministériel a approuvé un décret prévoyant la demande obligatoire du visa de ses quatre pays auprès de la Direction de migration.

Le ministre de Santé, Juan Carlos Calvimontes a annoncé l’aménagement de l’hôpital Agramont dans la ville d’El Alto,
département de La Paz dans l’objet d’y traiter n’importe quel cas d’Ébola signalé dans le pays.

Aussi, prévoit-t-on aménager des chambres d’isolement dans tous lescentres hospitaliers ainsi que la capacitation d’au moins 300 personnes afin de détecter et affronter avec efficacité les malades.

D’ailleurs, le Ministère de la santé a mis en place une série de mesures préventives, dont un contrôle plus rigoureux des frontières terrestres, fluviales et aériennes.

Jusqu’à présent, le gouvernement a investi plus de 144.820 dollars pour la prévention d’Ébola mais on dispose davantage de ressources.

En accord avec le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Ébola a fait au moins 1.818 décès sur 13.042 cas dès le 22 mars.

La Bolivie a débloqué un million de dollars pour faire face à la flambée de cette maladie.

Source: Prensa Latina

Publicités