LA POLITIQUE DE CUBA EN FAVEUR DES FEMMES SALUEE A LA CEPAL

20/11/2014

Les avancées dans le domaine éducatif ont joué un rôle essentiel dans l’évolution du statut de la femme au sein de la société.

SANTIAGO DU CHILI.— Les avancées de Cuba en matière d’égalité de genre, soutenues par la politique de l’État dans cette sphère, ont été mis en exergue hier à Santiago du Chili par la présidente de la Conférence régionale sur la femme, Alejandrina German.

Dans ses déclarations à l’agence Prensa latina, Mme German, ministre de la Femme de la République dominicaine, a précisé que Cuba a toujours joué un rôle prépondérant en faveur du progrès des femmes en ce qui concerne la reconnaissance, la jouissance et l’exercice de leurs droits.

La dirigeante a souligné le travail accompli par la Fédération cubaine des femmes (FMC), le leadership de sa présidente Vilma Espin, ainsi que l’importance des avancées réalisées dans le domaine éducatif comme un élément essentiel qui a permis de renforcer la place de la femme cubaine dans la société.

Elle a également fait remarquer que l’engagement du gouvernement cubain en faveur de l’égalité de genre a aussi considérablement contribué à ces progrès.

« Les dirigeants Fidel et Raul Castro ont mené une politique d’État pertinente et cohérente avec les aspirations des femmes », a-t-elle souligné.

Mme Alejandrina German a fait ces déclarations dans le cadre de la Session spéciale sur Pékin+20, qui a démarré hier au siège de la Commission économique pour l’Amérique latine et la Caraïbe (CEPAL).

Source: Granma International édition en français

Publicités