Julien Assange : L’UNASUR DOIT CREER SES PROPRES RESEAUX SOCIAUX

traduction Françoise Lopez

Pour éviter l’espionnage électronique des Etats-Unis envers les pays de l’Union des Nations du Sud (UNASUR), cet organisme multilatéral doit créer sespropres moteurs de recherches et ses propres réseaux sociaux, a recommandé jeudi le fondateur de Wikileaks, Julian Assange.

« Les memebres de ce bloc régional doivent suivre l’exemple de la Russie et de la Chine qui développent leurs propres moteurs de recherches et leurs propres réseaux sociaux comme alternative à Google, Facebook et Twitter », a ajouté Assange dans une vidéo-conférence réalisée à l’ambassade de l’Equateur au Royaume Uni où il a trouvé asile depuis juin 2012.

Le journaliste australien s’est réfugié au siège diplomatique équatorien après avoir été réclamé par la justice suédoise qui voulait l’interroger sur le cas de deux femmes qui l’accusent de viol et de harcèlement sexuel, présumés commis à Stockolm, des accusations qu’Assange réfute énergiquement.

Lors de la Rencontre Nationale de Gouvernance d’Internet, qui a eu lieu àquito, capitale de l’Equateur, à travers une vidéo-conférence, le journaliste australien a considéré comme nécessaire que les Gouvernements réalisent des investissements dans le domaine d’Internet afin que leurs pays atteignent la véritable indépendance, la véritable liberté et la véritable souveraineté.

Car Washington, a déclaré Assange, a actuellement le monopole du onde virtuel et intercepte 98% des communications de l’Amérique Latine.

Comme exemple, le créateur de Wikileaks a indiqué que Google compile plus d’informations pour la Maison Blanche que l’Agence de Sécurité Nationale des Etats-Unis (NSA) elle-même. Les réseaux sociaux comme Facebook et Youtube font la même chose.

Fin septembre, l’activiste de l’informatique a assuré que la principale activité de Google était l’espionnage et a estimé que cette pratique constitue 80% des bénéfices du moteur de recherches d’Internet.

Depuis sa création en 2006, Wikileaks a publié une multitude de documents sur des sujets controversés, en particulier l’espionnage massif que les Etats-Unis mettent en place dans plusieurs pays.

(Avec des informations de Telesur)

Source en espagnol:

http://www.cubadebate.cu/?p=503137

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2014/11/amerique-latine-l-unasur-doit-creer-ses-propres-reseaux-sociaux.html

Publicités