L’ALBA-TCP condamne l’interventionnisme des Etats-Unis (communiqué)

traduction Françoise Lopez

Les pays de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP) expriment leur condamnation la plus énergique des actions interventionnistes actuelles contre le Peuple et le Gouvernement Bolivarien du Venezuela promues au Congrès des Etats-Unis d’Amérique.

La loi intitulée « Loi de Défense des Droits de l’Homme et de la société civile au Venezuela de 2014 » qui a été approuvée au Sénat et à la Chambre des Représentants étasuniens constitue un encouragement à la déstabilisation de la République Bolivarienne du Venezuela et ouvre la porte à des actions anticonstitutionnelles contr ele Gouvernement légal et légitimement élu du Président Nicolas Maduro Moros.

Une fois de plus, cela met en évidence la façon dont l’extrême droite nord-américaine utilise tout son pouvoir économique et politique pour agresser les peuples souverains et indépendants de Notre Amérique.

Il est surprenant et immoral que Washington prétende sanctionner des citoyens d’un pays souverain au nom des droits de l’homme juste quand la Commission de Renseignement de son propre Sénat révèle un rapport que les honteuses méthodes utilisées par l’Agence Centrale de Renseignement des Etats-Unis, y compris les tortures brutales et les actions dégradantes contre des suspects détenus de façon arbitraire dans des prisons illégales dans le monde entier et quand la violence policière est une pratique habituelle contre les Afro-américains dans ce pays.

Le fait que les arguments qui sous-tendent la prétendue application de sanctions envers des fonctionnaires vénézuéliens sont plus liés à des de soi-disant raisons de gestion économique qu’à des violations des Droits de l’Homme vérifiables retient l’attention. De plus, il est absurde que les sources d’information qu’utilisent les promoteurs de cette agression contre le Venezuela soient des organisations non gouvernementales nationales et internationales dont le financement provient des Etats-Unis ou d’organisations de droite de leurs pays alliés.

Les pays de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP) souhaitent souligner qu’ils ne permettront pas l’utilisation de vieilles pratiques déjà appliquées dans des pays de la région destinées à favoriser le changement de régime politique comme cela est arrivé dans d’autres régions du monde. En ce sens, ils expriment leur plus profond soutein et la plus profonde solidarité avec le peuple et le Gouvernement de la République Bolivarienne du Venezuela.

Les pays de l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP) réaffirment fermement leur condamnation de toute agression, qu’elle soit légale, économique ou politique contre la République Bolivarienne du Venezuela, qui constitue une violation du Droit International ainsi que contre tout pays membre de l’ALBA-TCP et se réserve le droit de donner une réponse adéquate aux actions de ce type.

Caracas, 11 décembre 2014

Source: http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2014/12/amerique-latine-communique-special-de-l-alba-tcp.html

Publicités