L’Equateur propose d’éradiquer la pauvreté en Amérique latine en assumant la présidence de la Celac

Quito (Pichincha).- La proposition principale de l’Équateur en prenant la présidence pro tempore de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (Celac), le 29 janvier prochain, sera de parvenir à des accords entre les pays membres sur des actions pour éradiquer la pauvreté et l’extrême pauvreté dans la région.

C’est ce qu’a déclaré le ministre équatorien des Affaires étrangères, au Costa Rica, après une réunion de travail avec le président Juan Manuel Gonzales.

Patiño a souligné que le travail du pays, à la présidence pro tempore de la Celac, mettrait l’accent sur l’obtention d’un consensus des 33 pays membres pour promouvoir des mécanismes communs afin d’éradiquer la pauvreté et l’extrême pauvreté en Amérique latine et dans les Caraïbes.

“En 2013, nous avons décidé de faire de l’Amérique latine et des Caraïbes une région de paix, et nous croyons y être parvenus avec le leadership et la décision de chaque pays membre”, a déclaré le ministre équatorien des Affaires étrangères.

La connaissance doit être un autre de nos objectifs, a-t-il déclaré, ajoutant que seraient proposées des améliorations dans les processus d’éducation, de science et de technologie dans la région, comme concept de base pour offrir un avenir meilleur aux millions d’enfants et de jeunes de ces pays.

Une partie fondamentale de notre proposition, a déclaré Patiño, sera d’améliorer les conditions des droits de l’homme dans la région et d’obtenir un réel engagement à travailler pour protéger l’environnement et lutter par des actions positives contre le changement climatique.

Après avoir remercié le travail accompli par le Costa Rica à la présidence pro tempore de la Celac au cours de l’année 2014, le ministre équatorien des Affaires étrangères a souligné l’excellent travail accompli par ce pays, qui a consolidé le processus de dialogue intra-blocs, grâce à un leadership fort, qui a permis l’organisation du premier Forum Celac-Chine en janvier dernier, avec des résultats positifs pour la région dans des domaines tels que l’investissement, la construction, le transfert de technologie et le crédit pour l’éducation.

Nous voulons consolider ces propositions lors du prochain sommet de la Celac, qui se tiendra au Costa Rica les 28 et 29 janvier, afin qu’elles soient approuvées par les présidents des pays membres, et ainsi structurer un objectif commun réalisable par les pays membres au cours des 5 prochaines années. Chancellerie

source: El Ciudadano

Publicités