La Chine et l’Argentine: une grande alliance stratégique d’intégration

Par María Josefina Arce.

Dans les dernières années, l’Amérique Latine a resserré considérablement ses liens avec la Chine, aussi bien dans le cadre du bloc de la Communauté des États Latino-américains et Caribéens (CELAC), que dans le cadre des relations bilatérales. Dans ce sens, il faut mentionner le cas de l’Argentine qui considère le Géant Asiatique comme un acteur essentiel au sein de l’économie et de la politique internationales.

En vue de continuer à élargir et à renforcer les liens, la présidente argentine, Cristina Fernández, a effectué une visite à succès à Beijing, qui a abouti à la signature de presque 15 accords de coopération.

Le partenariat comprend non seulement la construction de centrales nucléaires, mais encore les questions concernant les

télécommunications, tout ce qui va profiter au développement socio-économique des deux pays.

En ce qui concerne le domaine des infrastructures sont prévus le financement de barrages hydroélectriques et la rénovation du chemin de fer Belgrano marchandises , en plus des traités conçus en matière de culture ou de communication.

Par ailleurs, les deux pays ont qualifié d’exceptionnelles leurs attentes concernant les possibles investissements d’entrepreneurs chinois en Argentine compte tenu des potentialités du pays sud-américain.

Les dirigeants d’une trentaine de compagnies chinoises se sont renseignés lors d’une rencontre avec la présidente argentine, sur l’éventail de possibilités qu’offre le pays sud-américain, spécialement dans les domaines de la production d’aliments, de l’industrie ferroviaire et de l’énergie.

La visite de Cristina Fernández s’ajoute à celle que le président chinois, Xi Jinping, a faite en juillet en Argentine, accompagné de plus de 200 chefs d’entreprises.

Actuellement ont été souscrits environ 20 accords qui représentent une valeur de presque 18 000 millions de dollars.

Sans aucun doute, les relations bilatérales ont fait d’importants progrès. Dans le domaine commercial, les échanges ont redoublé, même si les deux pays sont conscients du fait qu’il reste des opportunités, qui n’ont été bien saisies.

En matière de politique, aussi bien Buenos Aires que Beijing pensent que leur relation ne doit pas se limiter aux échanges bilatéraux, mais qu’elle doit s’étendre à l’échelle internationale.

Comme a déclaré la présidente Cristina Fernández, les deux pays ont des avis similaires concernant les réformes des institutions financières multilatérales et le Conseil de Sécurité. En outre, la Chine a toujours soutenu la lutte pour la souveraineté argentine sur les Îles Malouines, alors que l’Argentine a apporté son soutien à l’unité territoriale de la Chine.

EDITÉ PAR LISANDRA MARRERO

source: http://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/45825-la-chine-et-l’argentine-une-grande-alliance-strategique-d’integration

Publicités