Sommet des Amériques: présence des femmes de Leopoldo Lopez et d’Antonio Ledezma

Resumen Latinoamericano y del Tercer Mundo

Lilian Tintori et Mitzy Capriles, qui sont devenues un symbole pour la libération des prisonniers politiques vénézuéliens, participeront à la rencontre des 10 et 11 avril à Panama, à laquelle ira aussi Nicolas Maduro.

Lilian Tintori et Mitzy Capriles apporteront au Sommet des Amériques leur demande de libération de leurs époux, Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma, tous deux considérés comme des prisonniers politiques du régime de Nicolas Maduro au Venezuela. Cette information a été confirmée par le maire de la Municipalité El Hatillo, David Smolansky.

« Nous voulons annoncer que Lilian Tintori et Mitzy Capriles de Ledezma assisteront et participeront au Sommet des Amériques, a déclaré le maire dans une conférence de presse. Smolansky a ajouté que cette visite fait partie de « la campagne inédite contre la censure qu’on vit dans le pays », selon ce que rapporte le journal vénézuélien El Nacional.

Le Sommet des Amériques aura lieu les 10 et 11 avril dans la ville de Panama. La tension croissante entre le Venezuela et les Etats-Unis sera une épine dans le pied des leaders qui assisteront au VII° Sommet des Amériques qui, en principe, semblait destiné à être une célébration du rapprochement entre Washington et La Havane.

En plus de Maduro, la majorité des leaders du continent assisteront à ce sommet, y compris le président cubain Raúl Castro et celui des Etats-Unis, Barack Obama. En fait, ce sera la première rencontre à laquelle participe Cuba depuis 1994.

Mais le rapprochement entre Cuba et les Etats-Unis pourrait se voir éclipsé par les dénonciations de Maduro, qui prétend apporter à Obama 10 millions de signatures de citoyens vénézuéliens qui condamnent les sanctions adoptées contre 7 fonctionnaires chavistes et le décret qui qualifie le pays de « menace extraordinaire » pour « la sécurité nationale ».

Maduro accuse les Etats-Unis de soutenir un coup d’Etat contre lui. La Maison Blanche, pour sa part, nie être impliquée dans des coups d’Etat au Venezuela, soutient qu’un dialogue avec le régime de Maduro, comme le propose l’OEA, « ne résoudra pas les problèmes » du pays et a confirmé qu’Obama se propose de traiter ce sujet avec tous les leaders latino-américains à Panama.

En Amérique Latine, le régime de Maduro avait perdu du crédit avec l’impact que, quelques jours avant, avait causé la détention du maire de Caracas, Antonio Ledezma. A cela s’ajoutent les pressions de la communauté internationale pour que soit libéré Leopoldo Lopez, en prison depuis le 18 février de l’année dernière.

Pour l’opposition vénézuélienne, le Sommet de Panama sera aussi « historique » selon ce qu’a dit à l’agence de presse espagnole EFE Milos Alcalay, adjoint de la Mairie de Caracas pour les Affaires Internationales. « Ce sera un défi pour tous les démocrates d’Amérique Latine et du monde qui regardent si les gouvernements agissent comme des complices du primivitisme ou comme des médiateurs dans la recherche d’un hémisphère versé dans la construction de l’unité et de la pluralité », a-t-il déclaré.

Source en espagnol:

http://www.infobae.com/2015/04/06/1720478-las-esposas-leopoldo-lopez-y-antonio-ledezma-asistiran-la-cumbre-las-americas

URL de cet article: http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/04/venezuela-les-femmes-de-lopez-et-de-ledezma-au-sommet-des-ameriques.html (traduction Françoise Lopez)

Publicités