Chili: L’ASSASSIN DE Victor Jara SERA JUGE AUX Etats-Unis

L’ex militaire chilien Pedro Barrientos sera jugé par une cour d’Orlando, Etats-Unis pour « torture et exécution extra-judiciaire » du chanteur Victor Jara en 1973, pendant la dictature dirigée par Augusto Pinochet, a indiqué Tiempo Argentino.

Une cour de justice du district d’Orlando, dans l’état de Floride, a accepté de juger l’ex militaire et a accédé à la demande présentée auparavant par Joan Jara y Amanda Jara, l’épouse et la fille du chanteur, respectivement, bien que le tribunal ait refusé de juger Barrientos pour « crimes contre l’humanité ».

Une des organisations chargées de la demande, le Center for Justice and Accountability (CJA), a applaudi hier la décision prisepar le tribunal mais a signalé qu’il est « décevant » qu’aient été exclus les crimes contre l’humanité.

« L’assassinat de Victor Jara et les milliers de crimes commis sous le régime de Pinochet devraient être appelés comme ce qu’ils sont: un crime contre l’humanité » a assuré Almudena Bernabeu, avocat du CJA, cité par l’agence EFE.

« La famille Jara est un pas plus près d’avoir son jour à la cour » a déclaré le CJA qui a présenté la demande en 2013 avec la famille du chanteur.

Barrientos, qui est lieutenant à la retraite de l’Armée chilienne et citoyen états-unien avait demandé en mars dernier que cette demande soit rejetée car il la considérait comme « sans fondement ».

L’ex militaire, qui réside à Deltona, dans le nord de la Floride, est accusé aux Etats-Unis de « torture et assassinat » de Víctor Jara pendant « les arrestations massives de milliers d’intellectuels et d eleaders politiques » dans les premiers temps de la dictature.

Jara fut assassiné 5 jours parès le coup d’Etat militaire du 11 septembre 1973 après avoir été torturé pendant plusieurs jours au Stade National du Chili dans la capitale, un stade qui porte aujourd’hui son nom, où il fut détenu avec des centaines de partisans du gouvernement renversé de Salvador Allende (1970-1973). Le chanteur de référence de la Nouvelle Chanson Chilienne s’était fortement engagé politiquement en participant activement aux campagnes électorales de l’Unité Populaire et dans le gouvernement de Salvador Allende.

En 1971, il avait intégré le corps des artistes stables de la vice-direction d’Extension et de Communication de l’Université Technique de l’Etat. Il fut faitprisonnier en se rendant à son travail dans cette université.

Le gouvernement chilien a demandé en 2012 aux Etats-Unis l’extradition de Barrientos et le Programme de Droits de l’Homme du Ministère de l’Intérieur s’est constitué partie civile.

Extrait de http://www.infonews.com

Source en espagnol: http://percy-francisco.blogspot.fr/2015/04/juzgaran-en-estados-unidos-al-asesino.html#more

URL de cet article: http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/04/chili-l-assassin-de-victor-jara-sera-juge-aux-etats-unis.html

Publicités