Le président pro tempore de la CELAC lance un appel à consolider la Grande Patrie

Bruxelles, 12 juin (RHC-PL)- Le président pro tempore de la Communauté des États Latino-américains et Caribéens, Rafael Correa, a lancé un appel à consolider l’unité latino-américaine et caribéenne lors de son intervention de clôture au Sommet des Peuples, qui s’est déroulé en parallèle du Sommet CELAC-Union Européenne.

Le président équatorien a signalé que l’heure est venue de consolider la Grande Patrie et il a expliqué que l’unité régionale est une question de survie pour les pays d’Amérique latine et des Caraïbes.

Rafael Correa a condamné toutes les formes d’ingérence et de nécolonialisme dans la région y compris le décret émis par le président Barack Obama contre le Venezuela.

Après avoir signalé que le processus de rétablissement des relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba n’est pas une initiative de Washington et qu’il est le fruit des années de luttes du peuple cubain, Rafael Correa a estimé que la défense du blocus et l’occupation de Guantanamo sont injustifiables.

Venus de 43 pays, plus de 1500 représentants de 341 organisations se sont réunis à Bruxelles et ils se sont opposés à la discrimination, au racisme, aux injustices sociales, au néolibéralisme et aux guerres impérialistes. Les participants se sont engagés dans la déclaration finale de ce Sommet à combattre pour l’égalité, la démocratie participative et la justice sociale.

EDITÉ PAR PEIO PONCE

SOURCE: RHC

Publicités