L’Uruguay et le Venezuela soldent leurs dettes bilatérales

Montevideo – Le président uruguayen Tabaré Vazquez a annoncé lundi un accord avec le gouvernement du Venezuela pour solder leurs dettes bilatérales, liées à des achats de pétrole par Montevideo et d’aliments par Caracas.

L’accord inclut aussi la vente par l’Uruguay au Venezuela de 300 millions de dollars d’aliments (riz, lait en poudre, soja, poulet, fromage) d’ici la fin de l’année.

L’Uruguay solde sa dette (de 400 millions de dollars, pour des achats de pétrole devant initialement être réglés en 15 ans, ndlr) au cours actuel, avec une décote d’environ 38%, a expliqué Tabaré Vazquez lors d’une conférence de presse.

De cette manière, le montant de la dette de Ancap (le groupe pétrolier public uruguayen, ndlr) envers PDVSA (son homologue vénézuélien, ndlr) est passé à 262 millions de dollars.

En contre-partie, le Venezuela, en retard de paiement ces derniers mois, s’est engagé à régler immédiatement ses dettes envers des entreprises agroalimentaires uruguayennes.

La dette du Venezuela envers des groupes uruguayens exportateurs (de produits laitiers et de volailles, ndlr), de 38 millions de dollars, va être payée en ce moment et ainsi les dettes des deux pays sont totalement honorées, soldées, a assuré le président uruguayen.

Les deux partenaires ont un intérêt à échanger commercialement, le Venezuela, qui détient les plus importantes réserves pétrolières au monde, fournissant à l’Uruguay le brut dont il ne dispose pas sur son territoire.

A l’inverse, l’Uruguay, gros producteur agricole, permet au Venezuela de compenser partiellement les fortes pénuries affectant nombre de ses produits de première nécessité.

(©AFP / 06 juillet 2015 19h33)

Source: http://www.romandie.com/news/L039Uruguay-et-le-Venezuela-soldent-leurs-dettes/609917.rom

Publicités