Décret des USA et différend avec le Guyana: le MERCOSUR réaffirme son soutien au Venezuela

Caracas, 19 juillet AVN.- Au XLVIII° sommet des Chefs d’Etat du Marché Commun du Sud (MERCOSUR), on a réaffirmé le soutien au Venezuela dans sa lutte contre les prétentions d’ingérence stimulées par les élites des Etats-Unis par des provocations comme celle organisée autour du différend territorial sur l’Esequibo, a déclaré la chancelière de la République, Delcy Rodríguez.

La ministre des Relations Extérieures a expliqué que face à al campagne de discrédit contre le pays, stimulée par le gouvernement du Guyana et financée par l’entreprise pétrolière Exxon Mobil, les pays du MERCOSUR ont fixé à ce sommet qui a lieu cette semaine au Brésil, une position qui a vaincu cette stratégie.

« En général, le sommet a été un grand succès pour le Venezuela, il a eu le soutien complet et absolu du MERCOSUR. D’abord, on a condamné le décret de (Barack) Obama qui considère le Venezuela comme une menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis et, d’un autre côté, les nouvelles autorités du Guyana sont sorties avec les barrières sur la tête » a déclaré Rodríguez lors d’une émission spéciale diffusée par Venezolana de Televisión.

En ce sens, Rodríguez a remarqué que les chefs d’Etat ont réaffirmé la pertinence de l’Accord de Genève signé en 1966 en tant qu’instrument juridique pour résoudre le différend territorial sur l’Esequibo et que mécanisme pour trouver une solution à la controverse territoriale entre le Venezuela et le Guyana.

« Il n’existe pas d’autre instrument juridique différend de l’Accord de Genève de 1966 » a souligné Rodríguez qui a assuré que le refus de reconnaître ce document du président du Guyana, David Granger, viole les normes du droit international public qui régit les bonnes relations entre les pays.

Il a indiqué que, face à ce type de provocations, l’Etat vénézuélien conservera sa position de défense de sa souveraineté par une attitude diplomatique de paix.

Dans cette interview, elle a expliqué que quand le Venezuela défend ses droits légitimes comme il le fait dans le différend sur le Guyana de l’Esequibo, « il défend aussi les processus d’intégration et d’union » du continent en restant dans la voie de la paix face aux prétentions de groupes comme Exxon qui cherchent à instaurer une confrontation violente dans la région.

(…)

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/cumbre-mercosur-reafirmó-respaldo-pleno-y-absoluto-venezuela-región

Traduction Françoise Lopez:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/07/venezuela-le-mercosur-reaffirme-son-soutien-complet-et-absolu-au-venezuela.html

Publicités