Le vice-président argentin promeut une région Sud-Atlantique pacifique et salue le soutien de la Chine

Publié le 2015-07-29 | french.xinhuanet.com

BUENOS AIRES, 29 juillet (Xinhua) — L’Argentine est engagée dans la construction d’une région Sud-Atlantique pacifique et salue le soutien de la Chine pour atteindre cet objectif, a déclaré mardi le vice-président argentin Amado Boudou.

Dans une interview accordée à Xinhua, le dirigeant argentin, qui est aussi président du Sénat, a noté que la région Nord-Atlantique est une « zone de guerres et de conflits, où l’OTAN gère principalement les questions militaires ».

« Nous nous concentrons sur le fait de pouvoir assurer la paix dans la région et sur la construction d’une région Sud-Atlantique pacifique », a-t-il ajouté, soulignant que tous les conflits dans la région ont été résolus excepté le conflit interne en Colombie, et que « de gros efforts sont effectués » pour le résoudre.

Le seul endroit militarisé de la région est la base coloniale britannique aux îles Malouines, archipel disputé dont l’Argentine réclame la souveraineté et que le Royaume-Uni appelle les Falklands.

La Chine a toujours soutenu la souveraineté de l’Argentine et a exhorté Buenos Aires et Londres à résoudre ce conflit via la négociation en accord avec les résolutions de l’ONU concernées.

Le gouvernement argentin estime grandement l' »aide constante de la Chine dans le dossier des Malouines, qui ne concerne pas seulement l’Argentine, mais toute l’Amérique latine et au-delà », a déclaré M. Boudou.

L’Argentine et la Chine maintiennent des liens étroits depuis l’établissement de leurs relations diplomatiques en 1972.

En février, le président chinois Xi Jinping a accueilli à Beijing son homologue argentine Cristina Fernandez de Kirchner, visite durant laquelle ils ont convenu de renforcer leurs liens bilatéraux et ont signé une série d’accords de coopération

La Chine est aujourd’hui la première destination des exports de viande pour l’Argentine, représentant 35% des exportations totales du pays, selon le ministère argentin de l’Agriculture.

L’Argentine possédant une grande expertise dans le domaine de l’agriculture, elle aide également la Chine a élever ses normes de sécurité alimentaire.

« Nous sommes deux pays pacifiques, unis dans la fraternité pour arriver au meilleur niveau de coopération possible. Nous sommes engagés à améliorer la qualité de vie de nos peuples », a déclaré M. Boudou lors de l’interview.

Source: http://french.xinhuanet.com/2015-07/29/c_134460245.htm

Publicités