Le Parlatino soutient la diplomatie de paix du Venezuela envers le Guyana

Caracas, 1° août AVN.- Des représentants de la direction du Parlement Latino-américain qui comprend 23 pays ont approuvé un accord en soutien aux initiatives destinées à trouve rune solution pacifique par la voie diplomatique à la controverse territoriale entre le Venezuela et la République Coopérative du Guyana.

Le président du Parlatino Chapitre Venezuela, le député Angel Rodriguez, a souligné que cet accord signé lors d’une réunion au Panama constitue un triomphe pour le Venezuela car on a aussi soutenu la décision du Marché Commun du sud (MERCOSUR) de promouvoir une réunion extraordinaire de l’Union des nations du Sud (UNASUR) comme scénario adéquat pour le dialogue entre les deux parties, évoque une note de presse de ce parlement.

« Dans le document signé, on plaide pour le prompte désignation d’un nouveau médiateur en faisant confiance au Secrétaire des Nations Unies, Ban Ki Moon, pour les actions qu’il entreprendra ces jours prochains pour activer la commission mixte qui essaiera de résoudre les différends entre les deux pays », a ajouté le parlementaire.

Rodriguez a informé que le Parlatino a exhorté à former un groupe de travail composé par des législateurs du Venezuela et du Guyana pour contribuer à la recherche de mécanismes qui aident à trouver un terrain d’entente entre les deux parties et que dans les jours qui viennent, on décidera d’actions pour impulser les commissions binationales.

Il a révélé: « La délégation vénézuélienne qui s’est rendue à Panama a défendu la nécessité de conserver l’Amérique du Sud, déclarée Zone de Paix, sans guerres. Pour cela, pour les forces politiques et sociales auxquelles nous avons donné vie dans la région, les provocations de transnationales comme Exxon Mobil qui veulent faire plier les pays qui possèdent des réserves significatives d’hydrocarbures sont inadmissibles. »

Il a ajouté que le triomphe du Venezuela sur la scène internationale, « on le doit à l’héritage du président Hugo Chavez, qui a inspiré les peuples du monde pour qu’ils défendent leurs droits avec dignité ».

Le représentant vénézuélien devant cet organe législatif a assuré: « La sortie intempestive de l’Esequibo de la foreuse transocéanique Deepwater Champion, d’Exxon Mobil, démontre que la transnationale pétrolière a embobiné le Guyana. »

« L’entreprise états-unienne a fait au président du Guyana, David Granger, seulement la promesse de produire du pétrole dans la zone dans les 5 ans, une date à laquelle l’actuelle période constitutionnelle du président sera terminée », a-t-il souligné.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/parlamento-latinoamericano-apoya-diplomacia-paz-venezolana-defensa-del-esequibo

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/08/amerique-latine-le-parlatino-soutient-la-diplomatie-de-paix-du-venezuela-envers-le-guyana.html (traduction Françoise Lopez)

 

Publicités