Pas d’accord à Hawaï sur le projet de libre-échange pour le Pacifique

RFI – 01/08/2015  La conclusion du grand accord de libre-échange transpacifique n’a pas abouti lors de la dernière réunion de négociation à Hawaï. Comme pour le projet d’accord transatlantique, en cours de discussion, les intérêts divergents des pays concernés suscitent des oppositions.

Le projet de grande zone de libre-échange entre des pays du continent américain comme le Canada, les Etats-Unis le Mexique et le Pérou, des pays asiatiques comme le Japon et le Vietnam, ainsi que l’Australie et la Nouvelle-Zélande, soit 40 % du PIB mondial, rencontre des difficultés.

Les négociations se heurtent aux intérêts divergents concernant les produits laitiers, sujet qui préoccupe la Nouvelle-Zélande, le riz, le sucre, mais aussi l’automobile, thème cher aux Japonais. Le président Obama souhaiterait que l’accord aboutisse avant la campagne présidentielle de 2016, mais le Traité transpacifique (TPP) suscite des oppositions jusque dans le camp démocrate.

Des associations dénoncent l’opacité des négociations et affirment que ce traité favorise avant tout les multinationales, faisant peser un risque sur les emplois et les salaires. Des craintes qui sont souvent exprimées aussi à propos du projet de traité entre les Etats-Unis et l’Europe, le Traité transatlantique. Un projet qui en est à sa dixième séance de négociations et qui bute encore sur plusieurs thèmes, dont celui de la protection des investissements.

source: RFI

Publicités