L’UNASUR disposée à aider le Venezuela et la Colombie à résoudre leurs problèmes frontaliers

Caracas, 25 août AVN.- Le secrétaire général de l’Union des Nations Sud-américaines (UNASUR), Ernesto Samper, a déclaré lundi dans la soirée que cet organisme était disposé à aider à résoudre les problèmes sur la frontière entre le Venezuela et la Colombie après l’incursion de paramilitaires colombiens en territoire vénézuélien.

« L’UNASUR est disposée à aider », a écrit le diplomate sur son compte Twitter officiel @ernestosamperp tout en indiquant que ce soutien sera apporté « quand les Gouvernements de Colombie et du Venezuela le considèreront comme adéquat ».

L’ Union des Nations Sud-américaines est une organisation internationale créée en 2008 pour stimuler l’intégration régionale dans les domaines de l’énergie, de l’éducation, de la santé, de l’environnement, des infrastructures, de la sécurité et de la démocratie.

Elle est composée par l’ Argentine, la Bolivia, le Brésil, la Colombie, le Chili, l’ Equateur, le Guyana, le Paraguay, le Pérou, le Surinam, l’ Uruguay et le Venezuela. Le Panama et le Mexique sont membres observateurs.

« Tout le soutien de l’UNASUR et de l’Amérique du Sud sera le bienvenu parce que nous savons qu’ils le font avec la vérité », a déclara lundi le Président de la République, Nicolás Maduro, dans une conférence de presse avec les médias nationaux et internationaux au Palais de Miraflores, Caracas, lors de laquelle il a expliqué que des phénomènes comme le crime organisé, la contrebande d’extraction et la fuite de produits de première nécessité sont des problèmes amenés dans le pays par la pratique du para-militarisme instaurée en Colombie depuis plusieurs décennies et qui ont cause dé graves dommages sur a frontière avec la Colombie.

(…)

Le Président a ratifié l’appel à la construction d’une frontière basée sur le droit international et le respect de la vie des peuples du Venezuela et de la Colombie, un travail qui – a-t-il noté – être partagé entre les gouvernements des deux nations.

Dimanche dernier, le Conseil des Vice-présidents a tenu session à San Antonio del Táchira pour analyser les avancées de l’opération de sécurité qui se déroule dans la zone frontalière.

A cette réunion ont participé les chefs militaires et le gouverneur de Tachira, José Vielma Mora, qui, en plus, a été désigné comme chef de cette zone spéciale. Une commission de haut niveau a aussi été déployée, où 8 paramilitaires ont été capturés pendant le journée spéciale de l’Opération de Libération et de Protection du Peuple (OLP).

Pendant une inspection du secteur connu comme L’Invasion, situé à San Antonio del Táchira, capitale de la municipalité de Bolívar, fut démantelé un centre de para-militarisme et de prostitution.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/unasur-dispuesta-ayudar-venezuela-y-colombia-situación-fronteriza

URL de cet article:

http://cubasifranceprovence.over-blog.com/2015/08/amerique-latine-l-unasur-disposee-a-aider-le-venezuela-et-la-colombie-a-resoudre-leurs-problemes-frontaliers.html

traduction Françoise Lopez

Publicités