l’UNASUR et la CELAC réaffirment leur soutien au Venezuela face à la prorogation du décret des Etats-Unis

unasurycelac

Caracas, 04 mars AVN.- La chancelière de la République, Delcy Rodríguez, a informé vendredi que l’Union des Nations Sud-américaines (UNASUR) et la présidence tournante de la Communauté des Etats Latino-américains et Caribéens (CELAC) ont réaffirmé leur soutien au Venezuela après que le président des Etats-Unis, Barack Obama, ait annoncé ce jeudi la prorogation pour un an du décret exécutif dans lequel il qualifiait cette nation sud-américaine de « menace inhabituelle et extraordinaire » pour la sécurité de son pays.

La chef de la diplomatie nationale a signalé que les deux mécanismes d’intégration soutiendront à nouveau Venezuela face à cette agression de l’empire « parce que nous savons que nous sommes face à une violation flagrante et inadmissible du droit international ».

elel a indiqué, en outre, que le Venezuela se rendra dans les instances diplomatiques adéquates pour faire valoir les droits du pays face à cette agression.

Elle a aussi dénoncé que « quand les Etats-Unis commettent cette sorte d’agressions, ils nient tout simplement le système multilatéral ».

Elle a rappelé que le Venezuela , en assumant la présidence du Conseil de Sécurité (de l’Organisation des Nations Unies) a soulevé le sujet de la validité du droit international et de son état de droit « en tant que façon de garantir la paix et la stabilité du monde » et elle a signalé que chaque fois que le Gouvernement états-unien exerce cette sorte d’action, « les portes s’ouvrent pour al violence, pour troubler la paix des nations ».

Alerte face au néocolonialisme

Rodriguez a alerté sur le fait que l’impérialisme, avec ses alliés sur le continent, cherche à restaurer le conservatisme dans la région.

« Sans aucun doute, il y a une offensive globale états-unienne dans une alliance avec les oligarchies de notre région qui prétend prendre le chemin obscur et sombre du néocolonialisme et du néolibéralisme » pour s’approprier les ressources naturelles et mettre à genoux les peuples du continent devant le capital financier.

« Nous, nous savons que cette recomposition est déployée dans toute la région », a-t-elle souligné.

Pour cela, a-t-elle ajouté, en ce moment, le haut commandement politique de la Révolution Bolivarienne étudie « les actions que nous allons annoncer pour contrecarrer justement ce plan qui cherche à restaurer le conservatisme. »

« Nous avons lancé une alerte sur la menace certaine qui s’abat sur nos peuples » qui prétend renverser l’unité de la grande patrie et l’indépendance politique que nous avons obtenue par tant d’efforts, tant de sacrifices, tant de luttes, dans un seul but: la recherche de la stabilité sociale de la région », a-t-elle souligné.

La chancelière s’est aussi prononcée sur la violation du domicile de l’ex président du Brésil Luiz Inácio « Lula » Da Silva et sur son arrestation ultérieure par la Police Fédérale qu’elle a signalé comme une autre preuve de l’attaque orchestrée par l’impérialisme et ses alliés locaux et elle a affirmé la solidarité du Venezuela avec le leader brésilien.

Source en espagnol:

http://www.avn.info.ve/contenido/unasur-y-cecac-ratifican-apoyo-venezuela-ante-extensión-del-decreto-imperial

URL de cet article:

Publicités