Le chef de la diplomatie cubaine assure que Cuba ne fera jamais de concessions en échange de la levée du blocus

55782-fotografia-g

La Havane, 30 mars, (RHC).- Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, a assuré que la fin des sanctions économiques, financières et commerciales que Washington applique contre notre pays ne sera jamais le résultat d’une quelconque négociation ou concession de la part du gouvernement cubain.

Au cours d’une interview par téléphone qu’il a accordée à des médias publics en Équateur, Bruno Rodríguez a signalé que Cuba n’impose pas un blocus aux États-Unis, qu’elle n’applique aucune mesure discriminatoire à l’égard des compagnies ou des touristes étasuniens. Il a dénoncé la persistance du blocus, malgré les récentes mesures exécutives qui l’assouplissent.

Le ministre cubain a signalé que la décision du président Obama d’autoriser l’utilisation par Cuba du dollar étasunien dans ses transactions n’a été qu’annoncée, puisque dans la pratique, les banques de notre pays ont toujours interdiction d’ouvrir des comptes en banques aux États-Unis

Le chef de la diplomatie cubaine a signalé que l’on ne pourra pas parler de normalisation des relations entre les deux pays tant que les États-Unis continueront d’usurper une partie du territoire cubain de Guantánamo ou de financer des émissions de radio et de télévision dans le but de subvertir l’ordre constitutionnel à Cuba.

Edité par Tania Hernández

source: http://www.radiohc.cu/fr/noticias/nacionales/88925-le-chef-de-la-diplomatie-cubaine-assure-que-cuba-ne-fera-jamais-de-concessions-en-echange-de-la-levee-du-blocus

Publicités