La production et le trafic de drogue, un fléau pour l’Amérique latine (ONUDC)

11040350_10153138271307641_1815475854_n-500x500

MEXICO, 3 avril (Xinhua) — Le trafic de drogue va continuer d’être un problème pour les pays d’Amérique latine, étant donné l’ampleur de la production, du trafic et de la consommation dans cette région, a mis en garde Antonio Mazzitelli, représentant régional de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Dans une interview accordée dimanche à Xinhua, l’émissaire a expliqué que, contrairement au passé, il y a désormais très peu de différences entre les pays producteurs et les pays de transit qui voient passer la drogue vers les grands marchés.

En outre, M. Mazzitelli a souligné que la consommation domestique avait augmenté dans presque tous les pays d’Amérique latine au cours de la dernière décennie, ce qui signifie que les gouvernements doivent absolument collaborer étroitement pour s’attaquer aux causes sociales de ce problème croissant.

« La distinction entre pays de transit, de production et de destination a progressivement disparue. Tous les pays sont en train de devenir des pays de transit, de production et de destination », a expliqué le représentant de l’ONUDC pour le Mexique, l’Amérique centrale et les Caraïbes.

Le rapport mondial 2015 de l’ONUDC estime que le Pérou, la Bolivie et la Colombie sont les plus grands producteurs de cocaïne dans le monde, même si davantage de laboratoires clandestins de traitement des feuilles de coca se trouvent désormais sur d’anciens marchés de destination tels que les Etats-Unis et l’Europe.

Selon le rapport, des pays comme l’Argentine, le Chili, l’Equateur et le Venezuela ont pris des mesures pour démanteler des milliers de ces laboratoires au cours des dernières années.

« Les opérations et les objectifs communs doivent être renforcés en matière de lutte contre le crime organisé et le trafic de drogue, tout en cherchant des mesures plus efficaces pour lutter contre la demande de drogue », a indiqué M. Mazzitelli.

Le rapport de l’ONUDC estime qu’environ 20% des quelque 17 millions de consommateurs de cocaïne estimés dans le monde vivent en Amérique latine. En outre, la consommation de marijuana est en hausse dans la région, représentant 30% de la marijuana consommée dans le monde.

Les statistiques de l’ONU estiment que la consommation de drogue a coûté la vie à 10.900 personnes dans toute l’Amérique latine en 2013, tandis que les violences croissantes ont ravagé certains pays de la région.

http://french.xinhuanet.com/2016-04/04/c_135248899.htm

Publicités