Telesur condamne la décision du gouvernement argentin de quitter la société propriétaire de la chaîne

ob_3b9054_telesur-logo

Buenos Aires, 29 mars, RHC.-La chaîne de nouvelles Telesur a énergiquement condamné la décision du gouvernement argentin de quitter ce projet commun, une décision qui implique la disparition de sa succursale à Buenos Aires.

Dans un article diffusé sur son site web, la multinationale de l’information a mis en question la décision de Mauricio Macri de quitter la chaîne sans établir de communication formelle avec la direction de cette société.

Dans l’article l’on critique aussi le Directeur des médias et des contenus publics , Hernán Lombardi, qui, d’après la chaîne, a émis des déclarations à la presse sans informer la direction.

Des personnalités en Argentine, comme le Prix Nobel de la paix, Adolfo Pérez Esquivel et la fondatrice de l’association Mères de la Place de mai, Hebe de Bonafini, ont également critiqué cette décision du gouvernement de Macri.

Pour sa part, Martín Sabatela, ex député argentin et directeur du site web Nuevo Encuentro a signalé que la sortie du pays sud-américain de Telesur, est une décision politique masquée d’austérité, décision d’un gouvernement qui méprit le pluralisme et le droit à l’information.

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro a qualifié la décision de Mauricio Macri d’acte contre la liberté d’expression et a relevé que Telesur continuera à défendre les intérêts des peuples.

Edité par Lisandra Marrero

source: http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/88780-telesur-condamne-la-decision-du-gouvernement-argentin-de-quitter-la-societe-proprietaire-de-la-chaine

Publicités