Le Pentagone annonce le transfert de deux détenus de Guantánamo

pentagon

WASHINGTON, 4 avril (Xinhua) — Le Pentagone a annoncé lundi le transfert de deux détenus de Guantánamo au Sénégal, ce qui porte la population de l’établissement notoire de détention américain à Cuba à moins de 90.

Les deux détenus, tous des Libyens, sont Salem Abdu Salam Ghereby et Omar Khalif Mohammed Abu Baker Mahjour Umar, et leurs transferts ont été approuvés par six ministères et organismes américains comprenant la commission d’examen, a indiqué un communiqué du Pentagone.

Selon les dossiers fournis par le New York Times, M. Ghereby a été décrit comme un « ancien formateur en matière d’explosifs et un combattant vétéran djihadiste », tandis que M. Omar était un formateur en matière d’arme et commandant d’un camp militant.

Après les derniers transferts de deux détenus, il y aurait 89 détenus incarcérés dans le centre de détention de Guantánamo.

Dans ses apparents ultimes efforts pour rechercher la coopération avec un Congrès hostile contrôlé par les Républicains à fermer le centre de détention de Guantánamo, le président américain Barack Obama a, en février, dévoilé un plan de fermeture.

Selon le plan, certains des prisonniers toujours en détention à Guantánamo seraient transférés vers d’autres pays, et l’administration Obama examinera la menace posée par les détenus qui ne sont pas éligibles pour les transferts et identifiera ceux qui seront traduits en justice militaire.

Cependant, le plan de fermeture a laissé sans réponse une question cruciale concernant là où l’administration garderait certains détenus non admissibles pour les transferts à l’intérieur des États-Unis.

Les républicains du Congrès avaient déjà promis de lutter contre le transfert des détenus de Guantánamo vers les États-Unis.

http://french.xinhuanet.com/2016-04/05/c_135249649.htm

 

Publicités