L’Équateur rejette le rapport des États-Unis sur les droits de l’homme

ecuador-derechos14 avr (PL) Le gouvernement équatorien a questionné jeudi le dernier rapport annuel sur les droits de l’homme de 201, publié par le département d’État des États-Unis.

Le gouvernement, en accord avec les principes constitutionnels régissant la politique étrangère, rejette les critiques unilatérales et sans fondement contenues dans le rapport, le ministère équatorien des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué.

Les autorités équatoriennes ont également exprimé leur «grave préoccupation concernant l’élaboration des rapports unilatéraux et partiales visant à porter atteinte à l’image internationale de notre pays sans raison valable».

L’Équateur encourage le respect et la promotion des droits de l’homme et a ratifié tous les instruments internationaux et régionaux concernant le sujet contrairement aux États-Unis qui refusent de ratifier ces traités, souligne le ministère, en dénonçant les rapports des violations commises dans ce pays.

Le gouvernement exprime sa vive préoccupation face à la persistance de pratiques qui violent les droits de l’homme, y compris les détentions illégales, l’absence de procédures pénales et les tortures à la prison de Guantánamo; l’application de la peine de mort et du blocus illégal et criminel contre Cuba, parmi d’autres situations graves, ajoute le communiqué.

Le rapport publié ce mercredi par le département d’État sur la situation des droits de l’homme dans le monde inclut l’Équateur parmi les pays qui utilisent des procédures administratives et bureaucratiques pour restreindre la liberté d’association et les libertés de la société civile, et qui recourent aux lois sur la propriété intellectuelle pour censurer le contenu d’Internet.

Source:

http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=95185:lequateur-rejette-le-rapport-des-etats-unis-sur-les-droits-de-lhomme&opcion=pl-ver-noticia&catid=2&Itemid=203

Publicités