Mexique : le responsable de la CNDH critique le jugement des États-Unis à l’encontre d’autres pays

mexique

MEXICO, 14 avril (Xinhua) — Le responsable de la Commission nationale des droits de l’Homme (CNDH) du Mexique, Luis Raul Gonzalez, a critiqué jeudi les Etats-Unis pour ne pas enquêter sur leurs propres violations des droits de l’Homme avant de critiquer celles commises par d’autres pays.

« Les Etats-Unis doivent se poser quelques questions. Cela ne sert à rien de critiquer d’autres pays sans se demander comment remédier à la situation dans son propre pays », a indiqué M. Gonzalez lors d’une conférence de presse.

Le département d’Etat américain a publié mercredi son rapport mondial de 2015 sur les droits de l’Homme, qui n’évoque toutefois pas la situation des droits de l’Homme aux Etats-Unis.

« Les Etats-Unis doivent s’inclure dans ce rapport. Il serait intéressant de rédiger un rapport montrant comment ils violent les droits de l’Homme », a ajouté M. Gonzalez.

Beaucoup se demandent si les Etats-Unis coopèrent avec les mécanismes internationaux afin de protéger les droits de l’Homme.

« Je voudrais savoir si les Etats-Unis possèdent un organisme des droits de l’Homme comme le Mexique et pourquoi ce pays n’a pas adhéré à certains accords internationaux tels que la reconnaissance de la juridiction de la Cour interaméricaine des droits de l’Homme », a déclaré le président de la CNDH.

Publicités