Le vice président bolivien qualifie de coup en douceur la suspension de Dilma Rousseff

La Paz, 28 mai, (RHC).- Le vice-président bolivien Álvaro García Linera, a qualifié de coup en douceur la suspension de la présidente brésilienne, Dilma Rousseff, contre laquelle un procès politique a été entamé.

Durant une conférence de presse qu’il a donnée à la Faculté des Sciences Sociales de l’Université de Buenos Aires, en Argentine, Alvaro García Linera a signalé que des calomnies sont lancées contre Dilma pour des prétendus faits de corruption qu’elle n’a pas commis.

Le vice président bolivien a déclaré que ce n’est pas une action légale qui a écarté Dilma de la présidence brésilienne, mais un coup en douceur qui s’inscrit dans la tentative de faire avancer la restauration conservatrice en Amérique Latine.

Edité par Tania Hernández

source: http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/94952-le-vice-president-bolivien-qualifie-de-coup-en-douceur-la-suspension-de-dilma-rousseff

Publicités