Les discussions entre Cuba et les Etats-Unis sur les indemnisations sont « complexes et difficiles »

2016-08-02 13:56:19 xinhua

Les discussions entre Cuba et les Etats-Unis sur leurs demandes d’indemnisation mutuelle, qui se chiffrent à des milliards de dollars, sont les négociations les plus « complexes et difficiles » du processus de normalisation de leurs relations diplomatiques qui a débuté l’année dernière, a indiqué lundi le vice-ministre cubain des Affaires étrangères Abelardo Moreno.

Les Etats-Unis et Cuba ont conclu la semaine dernière leur deuxième ronde de discussions de fond à Washington à la suite de leur première réunion en décembre, qui avait permis de définir leurs demandes respectives dans le cadre du processus de détente entre les deux pays.

« Il s’agit d’un problème extrêmement complexe, qui présente des difficultés politiques, techniques et juridiques, et qui n’en est qu’à sa phase initiale », a indiqué M. Moreno aux médias cubains.

Washington exige une indemnisation de dix milliards de dollars pour les propriétés américaines nationalisées par Cuba à la suite de sa révolution de 1959 menée par Fidel Castro. De son côté, La Havane demande une indemnisation d’au moins 300 milliards de dollars à Washington pour les pertes économiques occasionnées par l’embargo des Etats-Unis contre le pays.

« Les deux parties ont échangé des informations sur leurs demandes, les aspects juridiques et techniques ainsi que les informations de base sur chaque cas dans le but de préparer les négociations », a indiqué M. Moreno, qui est également le chef de la délégation cubaine aux négociations.

Il a déclaré que les deux pays continueraient à organiser des réunions sur ce thème dans les mois suivants, et que Cuba ne précipiterait pas les discussions.

« Il s’agit d’un processus à double sens, Cuba n’acceptera pas de solutions unilatérales », a-t-il souligné.

Cuba et les Etats-Unis ont rétabli leurs relations diplomatiques il y a un an, mettant fin à plus d’un demi-siècle d’hostilités.

Les deux pays ont depuis signé des accords sur l’environnement, les services postaux, la sécurité et les vols directs, mais les questions délicates telles que les indemnisations, la démocratie et les droits de l’Homme sont rarement abordées au cours des discussions.

source: http://french.cri.cn/621/2016/08/02/301s488148.htm

Publicités