Le Paraguay gèle ses relations diplomatiques avec le Venezuela

Juventud Rebelde, 20 août 2016

Caracas – La ministre des Relations Extérieures de al République Bolivarienne du Venezuela Delcy Rodríguez a affirmé que son pays ne se laisse pas intimider par ceux qui servent l’empire.

« Le Venezuela ne se laisse pas menacer et ne se rend pas face à la haine de ceux qui ont opté pour servir l’empire au lieu de servir les peuples », a déclaré la chancelière sur son compte Twitter après que son homologue paraguayen Eladio Loizaga ait fait savoir que son Gouvernement gèle les relations diplomatiques avec Caracas à cause de son « désaccord » avec la présidence tournante du MERCOSUR qu’exerce le Venezuela au Marché Commun du Sud (MERCOSUR), rapporte AVN.

Dans des déclarations à une station locale, Loizaga a dit que le Paraguay n’assistera à aucune réunion du MERCOSUR convoquée par Caracas et qu’il rappelle pour consultation son ambassadeur au Venezuela Enrique Jara qui restera à Asunción tant que durera le gel des relations, rapporte le journal paraguayen Hoy.

A ce sujet, Rodríguez a signalé que les « déclarations du chancelier Loizaga contre le Venezuela confirment non seulement son intolérance politique mais son éthique méprisable en tant que fonctionnaire du Plan Cóndor », a écrit la Chancelière en faisant référence à l’opération coordonnée par les Etats-Unis pour persécuter et détruire les mouvements sociaux pendant les années 70 et 80 du siècle dernier qui a fait 50 000 morts environ 30 000 disparus et 400 000 prisonniers.

La Ministre vénézuélienne a ajouté que ces « menaces insolentes envers la patrie de Bolívar sont une insulte pour notre héritage d’indépendance et de liberté et le situent dans la fange de l’histoire. »

Il y a quelques semaines, le président bolivarien Nicolás Maduro a dénoncé le fait que les gouvernements d’Argentine, du Brésil et du Paraguay ont construit une nouvelle « Triple Alliance » d’extrême droite contre la présidence du Venezuela au MERCOSUR dans une stratégie dictée par la Maison Blanche.

Cette alliance contrevient aux règles qui donnent au Venezuela la présidence tournante du bloc avec des manœuvres qui comprennent la tentative d’achat de voix contre Caracas.

Le chancelier de l’Uruguay, Rodolfo Nin Novoa a dit devant la Commission Internationale des Affaires Etrangères des Députés de son pays que son homologue du gouvernement par interim du Brésil José Serra lui a proposé des affaires à Montevideo pour essayer d’acheter la voix de l’Uruguay contre le Venezuela.

Nin Novoa a assuré que ces actions cherchent à « éviter, éroder, harceler la présidence du Venezuela. C’est la pure vérité », a-t-il déclaré.

Source en espagnol :

http://www.juventudrebelde.cu/internacionales/2016-08-20/venezuela-rechaza-presiones-de-la-triple-alianza/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2016/08/venezuela-le-paraguay-gele-ses-relations-diplomatiques-avec-le-venezuela.html

Publicités