Tout est fin prêt pour accueillir à Cuba les vols réguliers en provenance des États-Unis

1784-conf-vols

Mercredi, le 31 août, est prévu le vol inaugural de la compagnie aérienne Jet-Blue entre Fort Lauderdale, dans le Sud de la Floride et Santa Clara, dans le centre de notre pays.

Ce sera le premier vol régulier entre les États-Unis et Cuba après plus d’un demi-siècle.

Eduardo Rodríguez, vice-ministre du Transport a rappelé que la reprise des vols réguliers fait partie de la mise en pratique du mémorandum d’entente signé en février dernier.

«Le mémorandum d’entente prévoit que Cubana de Aviation vole sur les États-Unis tout comme les compagnies nord-américaines sont autorisées à desservir Cuba. C’est un processus en cours qui se concrétisera au fil des années. Il faudra tenir compte des restrictions découlant du blocus étasunien. »

Le vice-ministre du Transport, a d’autre part souligné que Cuba est forte en matière de sécurité opérationnelle et de sécurité de l’aviation.

Il a rappelé que ces qualités ont été reconnues par des organisations internationales.

Chargé des programmes de développement au ministère cubain du Transport, Eduardo Rodriguez a souligné que la sécurité des vols ne relève pas seulement d’un engagement envers les autorités étasuniennes mais d’une pratique quotidienne. Notre pays travaille avec plus de 110 compagnies aériennes qui desservent nos aéroports et avec plus de 600 avions qui survolent tous les jours notre territoire national.

Les accords passés avec des compagnies aériennes étasuniennes pour l’établissement de vols prévoient jusqu’à 110 vols entre des villes des États-Unis et de Cuba.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Publicités