Amérique latine: recul du PIB de 0,9% cette année, +1,5% en 2017 (Cepal)

mapa-america-latina

Santiago du Chili – L’activité économique des pays d’Amérique latine mesurée par l’évolution du produit intérieur brut reculera de 0,9% cette année, mais le rebond attendu des cours des matières premières permettra une croissance de 1,5% en 2017, a estimé mercredi la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (Cepal).

La Cepal, organisme des Nations unies, dont le siège est à Santiago du Chili, se montre un peu plus pessimiste concernant 2016 qu’en juillet, quand il prévoyait une contraction de 0,8% pour 2016.

La région souffrira des mauvaises performances du Brésil, du Venezuela, de l’Equateur et de l’Argentine, prédit-il : ainsi le Brésil, première économie d’Amérique latine, devrait voir son PIB chuter de 3,4%.

Le Venezuela, pénalisé par la chute des cours du pétrole, sa principale richesse, devrait lui voir son PIB s’effondrer de 8%, tandis que celui de l’Equateur reculera de 2,5% et celui de l’Argentine, de 1,8%.

Mais les prévisions pour 2017 « montrent un environnement global qui devrait être de meilleur augure que celui de 2015 et de 2016 », a expliqué la Cepal dans un communiqué.

L’an prochain, « les prix des matières premières s’amélioreront par rapport aux niveaux moyens de 2016 et la croissance des partenaires commerciaux des pays de la région devrait augmenter », assure l’organisme.

 

Publicités