Le président chinois Xi Jinping entame son troisième voyage en Amérique-latine

ob_66edac_6319-china-america-latina

Le président chinois Xi Jinping va se rendre en Equateur, au Pérou et au Chili du 17 au 23 novembre pour une visite d’Etat, il participera alors à la 24ème réunion des dirigeants économiques de l’APEC.

Ce voyage de fin d’année est le troisième en Amérique latine du Président Xi depuis le début de son mandat.

L’Equateur, premier pays de la tournée en Amérique latine de Xi Jinpin, accueille le président chinois pour la toute première fois. Depuis l’établissement du partenariat stratégique entre les deux pays en 2015, les relations bilatérales ont connu un rapide développement. Aujourd’hui, la Chine est le troisième partenaire commercial ainsi que l’un des principaux pays investisseurs en Equateur. Une coopération qui se renforce de jour en jour, et dans de différents domaines tels que l’énergie, l’électricité, et les ressources minières. Pour le vice-ministre chinois des affaires étrangères, Wang Chao, « Cette visite du Président Xi Jinping va permettre aux deux pays de mener leur coopération à un niveau plus élevé».

« Lors de sa visite, le président Xi et son homologue équatorien, Rafael Correa, vont échanger leurs points de vue sur les problèmes d’intérêts communs, les deux chefs d’Etat assisteront à la signature d’une série de traités de coopération bilatérale. Ils assisteront également ensemble à la cérémonie de lancement des projets d’assistance de la Chine à l’Equateur. En plus de cela, plusieurs accords de coopérations sur l’énergie, le commerce bilatéral, les finances, la justice, la culture, pourront être signés», a-t-il dit.

Le séjour en Equateur du Président XI, permettra une nouvelle forme de coopération au niveau de l’économie, de la technologie et pour la construction du parc industriel.

Le Pérou et le Chili sont parmi les premiers pays qui ont signé un accord de libre-échange avec la Chine. Grâce à cet accord, le nombre des exportations vers la Chine s’est multiplié. Aujourd’hui, la Chine demeure le premier partenaire commercial du Chili. Zhang Xiangchen, représentant adjoint sur les négociations commerciales internationales du Ministère chinois du Commerce a indiqué que la visite du Président Xi Jinping permettra de renforcer cet accord de libre-échange avec les deux pays.

« Au cours de la visite au Pérou du Président Xi, il y a de fortes possibilités que les deux parties signent des documents sur l’optimisation et le renforcement de l’accord de libre-échange, sur la construction des parcs industriels. Du côté chinois, des visites sont organisées dans le pays au sein des entreprises chinoises afin de promouvoir les échanges commerciaux entre les deux pays. Le Chili est le premier pays d’Amérique latine ayant signé ce genre d’accord avec la Chine. Depuis dix ans, cet accord permet le développement des relations économiques et commerciales entre les deux pays. L’année précédente, les deux pays ont lancé des recherches sur cet accord de libre-échange. Actuellement, ces recherches ont enregistré d’importants progrès. Durant la visite du président Xi au Chili, les deux pays pourront être à même de signer des contrats pour optimiser l’accord de libre-échange et le commerce électronique » a-t-il dit.

Cette année marque le 25ème anniversaire de l’adhésion de la Chine à l’APEC. Le Président Xi va prendre part à la 24ème réunion des dirigeants des entités économiques de l’APEC, qui se déroulera du 19 au 20 novembre à Lima au Pérou. Dans un contexte de protectionnisme commercial, en tant qu’instrument principal de coopération en Asie-pacifique, comment l’APEC va-t-elle promouvoir l’intégration économique de la région d’Asie-Pacifique reste l’enjeu principal. Lors de la réunion d’Asie-Pacifique de Beijing, il y a deux ans, la Chine a joué un rôle important dans la promotion du lancement de la zone de libre-échange en Asie-Pacifique. Et cette fois, la Chine ne s’arrête pas, Li Baodong, vice-ministre chinois des Affaires étrangères annonce que le rapport sur les recherches au sujet de la stratégie collective de la zone de libre-échange a été réalisé en temps donné. Et durant la 24ème réunion, les pays participants vont alors pouvoir poursuivre la planification de cette zone de libre-échange.

« En 2014, à la réunion de beijing, le lancement du processus de création de la zone de libre-échange d’Asie-Pacifique a constitué un progrès sans précédent. Le rapport sur le bilan des recherches et sur le renforcement de cette zone de libre-échange annonce que la Chine est prête à avancer des propositions aux dirigeants de l’APEC sur les prochains travaux. La partie chinoise estime qu’il est nécessaire d’établir une planification de travail pragmatique, dans le but de maintenir la tendance d’un développement en bon ordre de la zone de libre-échange, et de la mettre à pied le plus tôt possible. Dans cet objectif, la Chine est prête à travailler avec d’autres membres de l’APEC» a indiqué Li Baodong.

Selon des sources bien informées, le thème de ladite réunion est « la croissance de bonne qualité et le développement de l’humanité ». Les dirigeants de toutes les entités économiques vont donc procéder à des discussions approfondies autour des sujets tels que l’intégration régionale, la zone de libre-échange, l’interconnexion et la coopération dans le secteur tertiaire.

Source: http://french.cri.cn/621/2016/11/10/421s497274.htm

Publicités