Des liens Chine-Amérique latine plus forts donneront une vitalité nouvelle à l’Asie-Pacifique

china_latino_hispantv

Les relations entre la Chine et l’Amérique latine devraient croître davantage, alors que le président chinois Xi Jinping vient d’entamer une tournée sur ce continent. A ce titre, des liens Chine-Amérique latine plus forts permettront de donner une vitalité nouvelle à l’Asie-Pacifique.

M. Xi a quitté Beijing mercredi matin pour une tournée qui l’emmènera du 17 au 23 novembre en Equateur, au Pérou et au Chili, ponctuée par la réunion annuelle des dirigeants de l’organisation de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) les 19 et 20 novembre à Lima.

C’est le troisième déplacement latino-américain de M. Xi depuis son arrivée en pouvoir en 2013. Il permettra d’approfondir l’amitié traditionnelle, de promouvoir la coopération avec l’Amérique latine et de doper le développement économique au sein de la région Asie-Pacifique.

Depuis le début du XXIe siècle, les relations économiques et commerciales entre la Chine et l’Amérique latine ont crû rapidement. S’appuyant sur le commerce, les investissements et la coopération financière, les deux parties coopèrent dans des domaines aussi larges que l’énergie et les ressources naturelles, les infrastructures, l’agriculture, l’industrie et les technologies de l’information.

Les deux parties sont des économies émergentes. Sur fond de reprise économique mondiale atone et face au spectre du protectionnisme, elles doivent saisir toutes les opportunités pour renforcer leur coopération afin que celle-ci serve de moteur de développement pour la région Asie-Pacifique.

Pour la première fois en plus de 30 ans, l’Amérique latine devrait connaître une croissance économique négative une deuxième année de suite, venant illustrer les besoins pressants en faveur d’une transformation économique.

La Chine et l’Amérique latine sont complémentaires du point de vue des structures de leurs économies et stratégies de développement. Les pays latino-américains entendent diversifier leur développement économique, améliorer leurs infrastructures et accélérer leur modernisation industrielle. Pour sa part, la Chine jouit de nombreux avantages en matière de finance, de technologie et de capacités de production.

Voilà pourquoi ce sont deux partenaires parfaits.

Avec une série de projets gigantesques impliquant des entreprises chinoises, tels que la modernisation du réseau ferroviaire argentin, la construction de lignes à très haute tension pour le barrage hydroélectrique brésilien de Belo Monte (nord) ou encore les réseaux 4G de Huawei sur le continent, la Chine aide cette région à édifier des « super-autoroutes » stratégiques en matière de logistique, d’électricité et d’information.

Le projet de chemin de fer transocéanique, devant relier le Pacifique et l’Atlantique via le Brésil et le Pérou, devrait permettre d’accélérer le développement des réseaux de transport sur le continent, de réduire les coûts logistiques et d’aider l’Amérique latine à s’intégrer dans la boucle économique Asie-Pacifique.

Une telle interconnection entre l’Asie et le Pacifique-Sud aura certainement une incidence profonde sur le transport mondial des marchandises et les circuits commerciaux.

Les faits montrent, et continueront de montrer, que les relations entre la Chine et l’Amérique latine ont progressé de manière ouverte, inclusive et mutuellement bénéfique. La Chine est aujourd’hui le deuxième partenaire commercial du continent et sa troisième source d’investissement, alors que l’Amérique latine est le septième partenaire commercial de la Chine.

Alors que les deux parties ont toujours exploré de nouvelles opportunités, les échanges commerciaux entre la Chine et l’Amérique latine ne cessent de se diversifier.

A l’occasion de la tournée de M. Xi, la Chine mettra l’accent sur l’optimisation des accords bilatéraux de libre-échange et cherchera à renforcer les liens dans les domaines du commerce électronique, de la création de zones industrielles et des infrastructures conformément aux principes de confiance mutuelle, d’avantages réciproques et d’apprentissage mutuel.

La Chine et l’Amérique latine sont dans une quête commune de développement, jouissent d’une complémentarité économique ainsi que d’importants potentiels permettant d’approfondir leur coopération.

La traversée du Pacifique de M. Xi va ouvrir une nouvelle ère de coopération entre la Chine et l’Amérique latine et contribuera aux efforts de l’Asie-Pacifique pour accéder de manière ouverte et inclusive à une croissance régionale, ce qui reviendra à contribuer à la prospérité et la croissance de l’économie mondiale.

Source:http://french.cri.cn/720/more/726/more726_2.htm

 

Publicités