Justin Trudeau à La Havane pour relancer la relation Cuba-Canada

1300685-visite-justin-trudeau-quon-voit

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau était attendu mardi soir à Cuba pour une visite officielle. Elle est destinée à remettre la relation bilatérale sur les bons rails, après des années marquées par un éloignement diplomatique et commercial.

Les deux pays entretiennent des relations historiques privilégiées, le Canada ayant été le seul pays des Amériques avec le Mexique à n’avoir pas rompu ses relations avec Cuba après l’arrivée au pouvoir des castristes.

Mais ces liens se sont distendus pendant la décennie au pouvoir du prédécesseur de M. Trudeau, le conservateur Stephen Harper, critique vis-à-vis du gouvernement communiste.

C’est toutefois sous son mandat que le Canada a été l’hôte de plusieurs sessions de « pourparlers secrets » ayant abouti en décembre 2014 au dégel historique des relations entre Cuba et les Etats-Unis.

Aspect personnel
Premier dirigeant canadien à visiter Cuba depuis Jean Chrétien en 1998, Justin Trudeau doit s’entretenir mardi soir avec le président Raul Castro, de 41 ans son aîné.

Cette visite revêt un aspect personnel pour le jeune Premier ministre, dont le père, l’ex-Premier ministre Pierre-Elliott Trudeau, avait noué des relations privilégiées avec Fidel Castro dans les années 1970.

Une rencontre entre M. Trudeau et l’ex-président cubain de 90 ans, retiré du pouvoir à partir de 2006, n’a d’ailleurs pas été écartée par la partie canadienne, le gouvernement cubain restant comme d’habitude silencieux sur le sujet.

Nouvel élan
Le Premier ministre canadien participera en outre à une réunion avec des acteurs de la société civile. Mais son programme ne précise pas si des dissidents seront présents.

Le jeune chef d’Etat doit également échanger avec des étudiants de l’Université de La Havane avant de décoller mercredi soir vers l’Argentine puis le Pérou et le sommet de l’Organisation de coopération économique Asie-Pacifique (Apec).

Ce séjour cubain vise également à donner un nouvel élan à la relation commerciale bilatérale, passée de 935 millions de dollars en 2010 à 726 millions en 2015. Le Canada demeure toutefois le quatrième partenaire commercial de l’île, après le Venezuela, la Chine et l’Espagne.

Depuis de nombreuses années, le Canada est le premier pourvoyeur de touristes étrangers sur l’île, avec 1,3 million de visiteurs l’an dernier, soit près de 40% du total.

Source:

http://www.romandie.com/news/Justin-Trudeau-a-La-Havane-pour-relancer-la-relation-CubaCanada_ROM/753474.rom

 

Publicités