Le Venezuela condamne l’ingérence de l’OEA

574dfc99c36188160d8b4599

Mission de la République Bolivarienne du Venezuela auprès l’Organisation des États Américains (OEA)

Communiqué de presse

Le président Nicolas Maduro a réaffirmé son engagement envers le Dialogue National en tant que mécanisme pour résoudre les différends entre le Gouvernement Bolivarien et l’opposition politique au Venezuela dans le cadre de la Constitution et en tant que mécanisme pour conjurer la violence et arrêter les tentatives de déstabilisation.

Nous saluons les gouvernements et les personnalités qui nous soutiennent dans ce processus national et qui, de bonne foi ont parié sur celui-ci dans le cadre du respect de la non intervention et de la souveraineté nationale.

Un groupe de pays a convoqué le Congrès Permanent de l’OEA pour discuter d’une déclaration de soutien au dialogue national au Venezuela. Cette convocation a été faite sans que le Venezuela en ait eu connaissance et ait donné son consentement. Le Venezuela, de plus, a élaboré une note de protestation contre cette conduite interventionniste d’un groupe de pays de l’OEA. L’action de ce groupe de pays envers le Venezuela est devenue une pratique récurrente de « harcèlement » de l’organisation envers notre pays et ses institutions. Cette situation est inacceptable pour notre Etat et pour sa souveraineté.

Le Venezuela n’a pas eu d’autre solution que de renouveler cette plainte au Conseil Permanent et de ne pas participer à la discussion et/ou à l’approbation d’une déclaration sur notre pays en nous tournant le dos.

Nous remercions les pays de l’OEA qui ont soutenu le Venezuela sincèrement et constamment et qui ont parié sur le processus de dialogue. Nous leur rendons grâce et leur affirmons que ce processus avance et demande de la prudence et de la patience de la part de ses vrais amis.

Publié le 17 Novembre 2016 par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Publicités