José Mujica qualifie Fidel Castro de personnalité combattante

ob_ea46e1_mujica

Montevideo, 27 novembre (RHC-PL)- L’ex-président uruguayen José Mujica a qualifié le leader historique de la Révolution Cubaine de personnalité charismatique et combattante.

«Quelque soit la vision que l’on puisse avoir, c’est une espèce de symbole qui a secoué tout ce qui l’entourait qui a participé activement aux avatars du 20e siècle, à l’histoire de l’Amérique Latine et du monde » -a-t-il déclaré à la presse nationale et étrangère qui a assisté à l’ouverture du Vie Congrès du Front Large.

José Mujica a souligné que ce qui l’a le plus ému de ce révolutionnaire cubain a été la volonté, contre vents et marées, de ne pas baisser les bras et de se consacrer, en corps et âme, à une lutte qui semblait ne pas pouvoir aboutir à la victoire » car ce sont plus de 50 ans de lutte contre la principale du monde situé à seulement quelques kilomètres et à la tête d’un petit pays »

José Mujica qui est actuellement sénateur du Front Large a également relevé que Fiel Castor marque toute une époque et qu’il espère que les personnes se rendent compte qu’il est aussi un produit et une représentation de son temps et des drames de son temps.

José Mujica a signalé que le monde est en train d’entrer dans une nouvelle époque très pleine de contradictions et si l’on veut, beaucoup moins prévisible et dans laquelle il y a plus de guerres que jamais en différents points du monde et que parfois on ne sait plus si la guerre froide du passé était une guerre si dangereuse ou si elle était nécessaire à l’équilibre du monde.

Il a mis l’accent sur le fait que Fidel Castro a appartenu a une époque à laquelle il y avait des jeunes, dont José Musicale lui-même, qui étaient profondément convaincus de leurs idéaux ce qui faisait que le degré de dévouement était très élevé.

José Mujica a ajouté qu’il a actuellement de nouveaux défis à relever et il a fait savoir qu’il viendra à Cuba assister aux obsèques du leader cubain.

Interrogé sur le legs que Fiel Castor laisse aux nouvelles générations il a souligné que le Commandant en Chef est un Quichotte contemporain.

 

Edité par Reynaldo Henquen
Publicités