Cuba : Discours d’Evo Morales Ayma, Président de l’Etat Plurinational de Bolivie au cours de l’hommage à Fidel

f0073655

Vive Cuba ! (Exclamations de «Vive ! »)

Vive Fidel ! (Exclamations de «Vive ! »)

Vive les peuples anti-impérialistes ! (Exclamations de «Vive ! »)

Merci beaucoup, frères et sœurs.

Je salue notre frère Raúl, le Gouvernement, le peuple cubain.

Ma profonde admiration pour cette unité, cette force du peuple cubain. Ces dernières heures, j’ai entendu la presse bourgeoise pro-impérialiste qui disait : « Maintenant, que fera Cuba sans dirigeant ? » Et nous sommes venus, le monde entier est venu vers le peuple cubain plus uni, plus fort que jamais pour continuer à vaincre la domination impérialiste (applaudissements et exclamations : « Unité, unité, unité ! », « Cuba, Cuba, Cuba! », « Je suis Fidel, Je suis Fidel, Je suis Fidel ! »)

Frères et sœurs,

Je suis venu au nom du peuple bolivien, au nom des mouvements sociaux, des ouvriers du pétrole, des mines, des manufactures, du pacte d’unité, du mouvement paysan indigène originaire, des voisins, des employés des transports, de pratiquement tous les secteurs sociaux, exprimer notre respect, notre affection, notre admiration et surtout notre reconnaissance au peuple cubain, à son Gouvernement, à Fidel, pour tant de solidarité non seulement envers la Bolivie mais envers les peuples du monde (applaudissements). Je suis venu leur dire au nom du peuple bolivien : « Merci beaucoup, frères et sœurs, pour ce travail, pour cette ligne politique de Cuba pour la libération des peuples du monde.

Au peuple dévoué de notre frère Fidel, sa lutte pour la souveraineté des Etats et la dignité des peuples du monde. L’un des legs les plus importants de Fidel est de faire de la politique une arme morale plus noble pour la libération des peuples du monde.

Fidel a mis Cuba sur la carte du monde en luttant contre la cupidité de l’empire et le monde reconnaît Fidel comme un héros infatigable de cette époque et il le sera pour toute l’humanité.

Fidel a prouvé au monde qu’il n’y a pas d’empire perpétuel ni de pouvoir impérial impuni. Fidel a vaincu les Etats-Unis aux Nation Unies par la raison et la justice parce que les Etats-Unis, ce qu’ils obtiennent, c’est par le chantage, en imposant des conditions et par les invasions pour dominer tous les peuples du monde.

Fidel non seulement garantit l’éducation et la santé à Cuba mais il a sorti de l’analphabétisme de nombreux peuples du monde et dans le domaine de la santé, il a fait des miracles pour les plus humbles du monde.

Merci beaucoup, Fidel !  (applaudissements)

Fidel a été un véritable père des exclus, des marginaux, des discriminés, des plus pauvres du monde. Fidel nous enseigne que la seule voie pour nos peuples est l’unité et l’intégration. Fidel est un véritable artisan de la paix et de la justice sociale.

Je veux le dire, frères et sœurs, Fidel n’est pas mort parce que les peuples ne meurent pas, encore moins les peuples qui luttent pour leur libération, cela, c’est Fidel !  (applaudissements). Fidel n’est pas mort parce que les idées ne meurent pas, encore moins les idées qui suivent le chemin de l’émancipation. Fidel n’est pas mort parce que les luttes en cessent pas, encore moins les luttes destinées à apporter la dignité à l’humanité. Fidel est plus vivant que jamais, plus nécessaire que jamais, il est vivant, vigilant, il pense à continuer la lutte pour préserver notre maison commune en semant des tranchées d’espoir, en parlant des grands rêves, en fixant des objectifs, en traçant des routes. Fidel n’est pas mort, il ne peut pas mourir, Fidel est au-dessus de sa propre vie, il est installé pour toujours dans l’histoire de l’humanité. (applaudissements)

On ne peut comprendre l’Amérique Latine et le monde au XX° siècle sans Fidel et sans Cuba. Fidel et Cuba ont changé le monde. Tant qu’il y a un socialiste debout qui lutte avec les mots, avec les idées et avec la force de la raison, Fidel sera parmi nous et pour toujours. (applaudissements)

Plus de 10 présidents nord-américains ont essayé de tuer Fidel de mille façons pendant plus d’un demi-siècle et ils n’y sont pas arrivés. Fidel a gagné toutes les batailles contre l’Empire : la bataille morale parce que Fidel a lutté pour l’humanité, la bataille politique parce que les causes que défend Cuba sont les causes de l’Amérique Latine et du monde, la bataille de l’éthique parce qu’il n’a jamais renoncé aux batailles, il a toujours vécu dans la tranchée. Fidel fait partie de cette catégorie d’hommes qui ne naissent que des bras d’un peuple révolutionnaire et Cuba est la Révolution dont le monde rêve. (applaudissements)

Cuba et Fidel illuminent le monde face à l’ombre ténébreuse de l’Empire. Fidel est synonyme de lutte contre l’empire parce que cela signifie que c’est synonyme de lutte pour l’humanité.

Je veux vous le dire, frères et sœurs, bien sûr, nous en le verrons plus jamais en personne mais la lutte de Fidel, vos idées seront pour toujours celles du Fidel Comandante. (applaudissements).

Je veux dire au peuple cubain, aux peuples du monde que personnellement, il me manquera, il y aura une absence. Qui m’enseignera ? Qui me fera réfléchir ? Qui prendra soin de moi, Qui prendra soin de nous ?

Frères et sœurs, mon affection, mon respect et mon admiration envers Fidel pour tant de choses qu’il faites pour l’humanité. A cause de cela, frères et sœurs, je veux dire au peuple de Cuba que votre douleur est aussi la douleur du peuple bolivien, des anti-impérialistes du monde. Nous sommes unis comme jamais pour continuer à lutter et pour continuer à libérer les peuples du monde et à la tête de cette lutte, il y a le peuple cubain et le Comandante.

Pour terminer, aidez-moi à dire :

Gloire à Fidel! (Exclamations : “Gloire!”)

Vive Fidel! (Exclamations : « Vive ! »)

Vive Cuba ! (Exclamations : « Vive ! »)

Vive les peuples anti-impérialistes du monde ! (Exclamations : « Vive ! »)

Jusqu’à la Victoire Toujours ! (Exclamations : « Nous vaincrons ! »)

Merci beaucoup. (applaudissements)

Publié le 30 Novembre 2016 par u

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.granma.cu/hasta-la-victoria-siempre-fidel/2016-11-30/discurso-integro-de-evo-morales-ayma-presidente-del-estado-plurinacional-de-bolivia-30-11-2016-01-11-27

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2016/11/cuba-discours-d-evo-morales-ayma-president-de-l-etat-plurinational-de-bolivie-au-cours-de-l-hommage-a-fidel.html

Publicités