Le Venezuela a le droit d’être au MERCOSUR

Telesur, 6 décembre 2016

La chancelière vénézuélienne évoque sur son compte Twitter un message publié sur ce réseau par le député uruguayen Daniel Caggiani.

« Nous avons le droit mais aussi la raison historique, politique et morale d’exercer pleinement nos droits au MERCOSUR, » a écrit Delcy Rodrpiguez, ministre des Relations Extérieures du Venezuela sur son compte officiel Twitter. Elle fait référence à un message publié sur ce réseau par le député uruguayen Daniel Caggiani, vice-président du Parlement du MERCOSUR (PARLASUR) pour l’ Uruguay.

Depuis que le Venezuela a assumé, le 29 juillet dernier, la présidence tournante du MERCOSUR, les gouvernements de droite de l’Argentine, du Paraguay et du Brésil ont entrepris une campagne pour essayer de discréditer le pays et d’annuler sa participation à cet organisme, ce qui contrevient aux règles du MERCOSUR.

A cause de cela, la ministre des Relations Extérieures du Venezuela a convoqué pour lundi des négociations pour résoudre les controverses à l’intérieur du MERCOSUR après qu’un groupe de fonctionnaires du bloc ait décidé de suspendre le Venezuela pour raison d’intolérance politique, a-t-elle dénoncé.

C’est pourquoi le Venezuela, en sa qualité d’Etat membre du MERCOSUR après son inclusion en 2012, a réalisé cette convocation conformément à ce qu’établit le Protocole de Olivos de l’organisation. Cette invitation a été étendue aux chanceliers d’Argentine, du Paraguay, de l’Uruguay et du Brésil, membres de plein droit du MERCOSUR, et de Bolivie, en phase d’incorporation.

« La République Bolivarienne du Venezuela, dans le strict respect des règles et de al source juridique du MERCOSUR et dans le plein exercice de ses droits en tant qu’Etat membre, a demandé le début des négociations directes prévues dans le Protocole de Olivos pour résoudre les controverses à l’intérieur du MERCOSUR. J’ai proposé la date du 5 décembre 2016 pour le début des négociations au siège du Secrétariat du MERCOSUR à Montevideo, » dit la lettre envoyée par Rodríguez à ses homologues du bloc vendredi dernier, 2 décembre.

La réunion a eu lieu au bureau du MERCOSUR à Montevideo, Uruguay, et a accueilli le représentant de la Bolivie pour signer la convocation présentée par le Venezuela pour que commencent les procédures prévues dans le Protocole de Olivos pour résoudre les controverses à l’intérieur du MERCOSUR.

Benjamín Blanco, représentant permanent de l’Etat Plurinational de Bolivie au MERCOSUR et à l’ALADI s’est rendu au siège qui héberge les institutions officielles du mécanisme d’intégration, à Montevideo.

L’ambassadeur bolivien a signalé que son pays a été invité par le Venezuela à assister à cette réunion « pour que le dialogue que propose le Venezuela puisse débuter. »

AVN – Últimas Noticias

Publié le 6 Décembre 2016 par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Publicités