Le nouveau document politique de la Chine sur l’Amérique latine promouvra la coopération globale

ob_67fe1c_6319-china-america-latina

Des observateurs politiques équatoriens ont salué l’engagement de la Chine dans la coopération à long terme avec l’Amérique latine, portée par un Document d’orientation politique sur l’Amérique latine et les Caraïbes récemment publié par le gouvernement chinois.

« Je salue ce nouveau document chinois qui met en avant la coopération », a indiqué à Xinhua l’ancien ministre équatorien des Affaires étrangères Jose Ayala Lasso, notant que des engagements concrets avaient été pris pour la promotion du développement commun.ee

« Si c’est ce que la Chine veut mettre en avant dans ses futures relations avec l’Amérique latine, c’est très positif », a affirmé M. Ayala Lasso.

Jose Ayala Lasso, qui a également occupé le poste de Haut commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme dans les années 1990, a déclaré que ce document, publié en novembre, « reflète un nouvel intérêt naissant » pour la promotion du développement dans la région ainsi que pour l’expansion de la coopération Chine-Amérique latine dans tous les secteurs.

« La Chine est un pays très sérieux et la culture chinoise est vieille de plusieurs milliers d’années. Elle ne regarde jamais les choses sur le court terme, mais sur le moyen et le long termes », a fait savoir M. Ayala Lasso.

La Chine ayant appliqué des visions à moyen et long termes et une planification orientée vers les objectifs lors de la « phase initiale » de construction de ses relations en Amérique latine, « elle met en avant dans cette seconde phase la coopération », a indiqué l’ancien ministre équatorien. « Je pense que c’est extrêmement positif ».

« En outre, elle cherche l’égalité et le respect mutuel. Nous devrions donc opter pour une coopération robuste », a affirmé M. Ayala Lasso.

L’ancien ministre adjoint équatorien des Affaires étrangères, Marcelo Fernandez de Cordoba, a pour sa part déclaré que promouvoir la coopération est « mutuellement bénéfique ».

La Chine est la deuxième plus grande économie du monde, et est devenue un partenaire commercial ainsi qu’une source d’investissement de premier plan pour l’Amérique latine, en particulier dans les secteurs de l’énergie et des infrastructures, qui sont tous deux essentiels pour le développement, a noté M. Fernandez.

« Il est désirable que la coopération chinoise soit renforcée dans ces domaines qui bénéficient tant à ce pays qu’à la région », a-t-il indiqué, ajoutant qu' »élargir la coopération est mutuellement bénéfique ».

Les deux observateurs politiques ont convenu que les liens entre la Chine et l’Amérique latine se sont développés de manière significative ces huit dernières années.

M. Ayala Lasso a déclaré : « Les relations se sont beaucoup renforcées, en particulier dans le secteur financier. La Chine a offert à l’Amérique latine des lignes de crédit et a financé énormément de programmes de développement ».

En outre, lors de la récente visite du président chinois Xi Jinping, l’Equateur et la Chine ont élevé leurs liens bilatéraux au niveau de partenariat stratégique global, a noté M. Fernandez.

« La Chine considère l’Amérique latine en tant que partenaire, ainsi qu’en tant que destination importante pour les investissements et les financements chinois. L’on s’attend qu’avec ce nouveau document, (la coopération) devrait s’élargir encore davantage », a-t-il ajouté.

C’est le second document d’orientation politique sur la région publié par la Chine. Le premier a été publié en 2008.

(Rédacteurs :Yishuang Liu, Wei SHAN)

 

source: http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n3/2016/1206/c31354-9151323.html

Publicités