Cuba espère que l’administration Trump poursuivra la normalisation des relations

ob_28f535_banderas

La Havane, 8 déc. (RHC).- Cuba espère que l’administration Trump poursuivra le processus de normalisation des relations entamé par le gouvernement du président Barack Obama.

Au terme de la 5e commission bilatérale Cuba-États-Unis, Josefina Vidal, directrice générale des États-Unis au ministère cubain des Affaires étrangères, a souligné au cours d’une conférence de presse :

«Cuba espère que le nouveau gouvernement tiendra compte des résultats atteints depuis le rétablissement des relations et qu’il aura la disposition de continuer à avancer dans une cohabitation civilisée et sur la base du respect.»

Josefina Vidal qui conduisait la délégation cubaine à la 5e commission bilatérale, effectuée hier à La Havane, a souligné que pour Cuba la voie est celle-ci : confirmer la volonté de continuer à tisser des liens de cohabitation pacifique sans renoncer aux principes auxquels Cuba croit fermement et de continuer à identifier les questions d’intérêt et de bénéfice mutuel.

Se référant aux résultats de la rencontre d’hier, la chef de la délégation cubaine a indiqué que les deux parties avaient constaté les progrès faits dans le domaine des relations diplomatiques et de la coopération dans des questions d’intérêt commun. Parmi eux, la concrétisation de visites de haut niveau, l’adoption d’un nouvel accord en matière de santé, spécifiquement dans le domaine du contrôle du cancer, la reprise des vols réguliers entre les États-Unis et Cuba, la tenue de rencontres techniques sur la sécurité aérienne, la protection de l’environnement et l’hydrographie, entre autres.

Elle a également cité les dialogues sur les questions migratoires, les droits humains, le désarmement et la non prolifération des armes nucléaires, ainsi que sur l’application et l’observation de la loi.

Josefina Vidal a d’autre part annoncé que Cuba et les États-Unis travailleront dans les semaines à venir sur l’organisation de nouvelles visites de haut niveau, sur la négociation de plusieurs accords de coopération dans les domaines de la sismologie, de la météorologie, des zones terrestres protégées, de la pollution des mers à cause des versements d’hydrocarbures, de l’application et de l’observation des lois, de la recherche et le sauvetage et de la délimitation de la zone ouest du Golfe du Mexique.

Les deux parties, a-t-elle avancé, ont également décidé de tenir des rencontres techniques sur l’aviation, la protection des côtes et des frontières, le commerce et les investissements ainsi que sur la propriété intellectuelle, thèmes qui rentrent dans le cadre du Dialogue économique bilatéral.

La chef de la délégation cubaine à la 5e commission bilatérale Cuba États-Unis a souligné que tenant compte du fait que l’administration Obama touche à sa fin, les deux parties ont dressé le bilan des 15 mois écoulés depuis la première réunion à La Havane jusqu’à nos jours.

Malgré ces progrès connus par le processus de normalisation des relations, malgré la reconnaissance de l’utilité du mécanisme pour résoudre les problèmes, la directrice générale des États-Unis au ministère cubain des Affaires étrangères a mis l’accent sur le caractère limité des mesures adoptées par le gouvernement étasunien et dénoncé la persistance du blocus, deux questions qui empêchent les deux pays de faire des avancées significatives dans les domaines de l’économie et du commerce.

Elle a confirmé que pour que Cuba et les États-Unis puissent entretenir des relations normales, il sera essentiel que Washington lève le blocus, restitue à Cuba le territoire illégalement occupé par la Base navale de Guantanamo et abandonne des politiques portant atteinte à la souveraineté cubaine.

 

Edité par Tania Hernández
Source: http://mouvementcommuniste.over-blog.com/2016/12/cuba-espere-que-l-administration-trump-poursuivra-la-normalisation-des-relations.html
Publicités