Cuba et le Venezuela tiennent des conversations sur des questions migratoires

ob_9c90d0_solidaridad-venezuela-cuba

La Havane, 10 déc. (RHC).- Cuba et le Venezuela ont tenu jeudi et vendredi à La Havane leur première réunion sur des questions migratoires.

Les délégations des deux pays, conduites par Ana Teresita Gonzalez, vice-ministre cubaine des Affaires étrangères et par le lieutenant colonel, José Antonio Cordero, directeur général du Bureau des relations consulaires au ministère vénézuélien des Affaires étrangères, ont évalué le flux migratoire et échangé des informations sur les régulations migratoires en vigueur dans nos deux pays.

Cuba et le Venezuela ont décidé d’amorcer la négociation d’un mémorandum d’entente en matière migratoire. Cet instrument doit fournir un mécanisme efficace pour le contrôle migratoire, le combat contre le trafic de personnes et le traitement adéquat des droits humains des migrants.

La délégation cubaine a confirmé que la politique migratoire des États-Unis à l’égard de Cuba et notamment la loi de rajustement cubain, une loi étasunienne qui accorde un permis de séjour automatique et des facilités de travail aux Cubains qui arrivent à mettre un pied sur le territoire des Etats-Unis, encourage l’émigration irrégulière de Cubains vers ce pays.

 

Edité par Tania Hernández
Publicités