Le Venezuela et l’Uruguay se mettent d’accord pour résoudre le problème du Venezuela au MERCOSUR

008_eg_7242_1481587935

AVN, 12 décembre 2016

Le président de la République, Nicolás Maduro a indiqué lundi qu’il s’est mis d’accord avec son homologue de l’ Uruguay, Tabaré Vázquez, sur une ligne de travail pour surmonter le problème au Marché Commun du Sud (MERCOSUR) du Venezuela dont les droits en tant qu’Etat membre essaient d’être transgressés par les Gouvernements de la Triple Alliance composée par l’ Argentine, le Paraguay et le Brésil.

« Nous nous sommes mis d’accord sur une voie pour résoudre le conflit. Résoudre, comme nous avons résolu d’autres conflits, par l’activation du Protocole d’Olivos, » a déclaré le Chef de l’Etat à la radio et à la télévision depuis le Palais de Miraflores, à Caracas.

«  Le Venezuela est le MERCOSUR. Nous sommes le MERCOSUR dans le domaine économique, dans le domaine social. Notre vision est la vision du Sud au-delà des conflits et des différends, nous, nous devons persévérer sur la chemin du Sud, dans l’union du Sud, l’union économique, l’union culturelle, l’union politique, l’union totale du Sud, » a-t-il ajouté.

Lors de son allocution, le Président a informé qu’il a eu une vidéo-conférence avec le président Vázquez pour aborder la situation que vit le Venezuela dans ce mécanisme d’intégration depuis qu’il en a assumé la présidence tournante en juillet de cette année.

« J’ai eu une conversation d’une heure, par vidéo-conférence, avec le président Tabaré Vázquez de notre République sœur d’Uruguay (…) Nous avons discuté de tous ces événements qui se sont déroulés au MERCOSUR, » a-t-il déclaré tout en affirmant que cette vidéo-conférence a été positive pour donner des résultats favorables à la nation.

Depuis que le Venezuela depuis qu’il a assumé la présidence tournante du MERCOSUR, les Gouvernements de droite de la Triple Alliance ont engagé une campagne pour tenter d’annuler son exercice dans le bloc, ce qui contrevient aux règles du MERCOSUR.

Pour cette raison, le 7 décembre dernier, la ministre des Relations Extérieures du Venezuela, Delcy Rodríguez, a informé que le Venezuela se trouve dans le plein exercice de la présidence du MERCOSUR, conformément à ce que stipulent les traités d’Asunción et d’Ouro Preto. A ce sujet, elle a signalé que l’action du groupe de chanceliers du Brésil, de l’Argentine et du Paraguay – chercher à suspendre le Venezuela – est illégale, nulle et non avenue parce qu’elle est basée sur des arguments qui n’ont rien à voir avec la situation du Venezuela au MERCOSUR.

Rodríguez a souligné que le Venezuela a intégré en 4 ans 1 479 règles du MERCOSUR sur un total de 1 563, ce qui représente 95% d’incorporation des règles du bloc, un indicateur qui dévoile les intentions des chanceliers de la Triple Alliance qui utilisent comme excuse que Caracas « n’a pas intégré » les règles du MERCOSUR. 

Les résultats du Venezuela sont supérieurs a ceux des pays fondateurs qui, en 25 ans, ont incorporé en moyenne 40% des règles.

Face à ces actions, plusieurs mouvements sociaux de la région se sont exprimés contre cette nouvelle attaque contre le Venezuela et lui ont manifesté leur solidarité pour protéger les institutions et l’unité du continent.

Publié le 14 Décembre 2016 par Bolivar Infos

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.avn.info.ve/contenido/maduro-acordamos-uruguay-ruta-para-solventar-situación-mercosur

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2016/12/venezuela-le-venezuela-et-l-uruguay-se-mettent-d-accord-pour-resoudre-le-probleme-du-venezuela-au-mercosur.html

Publicités