CUBA-ETATS-UNIS : EN QUOI CONSISTE LA POLITIQUE DES « PIEDS SECS PIEDS MOUILLÉS » :

cuba-estados-unidos_1718483347

Telesur, 12 janvier 2017

  • Ceux qu’on appelle les « pieds secs » sont ceux qui arrivent sur le sol états-unien et peuvent demander la résidence permanente 1 an et 1 jour après leur arrivée dans le pays.

  • Les Cubains trouvés par les Garde-côtes en pleine mer, les « pieds mouillés » sont arrêtés et renvoyés à Cuba.

  • Dans le groupe des « pieds secs » entrent aussi les Cubains qui arrivent du Mexique et cherchent à passer la frontière des Etats-Unis et les Cubains qui arrivent par avion, touchent le sol états-unien et demandent immédiatement l’asile parce qu’ils n’ont pas de visa ou de papiers qui leur permettent d’entrer dans le pays.

  • Quand les « pieds secs » arrivent à entrer aux Etats-Unis, ils entrent « sur parole », ce qui signifie, selon la loi migratoire états-unienne, qu’ils ne remplissent pas les conditions requises pour obtenir un visa.

Cependant, ce jeudi, une semaine avant de quitter la Maison Blanche, Barack Obama, le président des Etats-Unis, a mis un point final à la politique des « pieds secs pieds mouillés », un décret de la Loi d’Ajustement Cubain de 1966.

Ce décret était en vigueur depuis 1995 : il permettait aux Cubains qui arrivaient à toucher le sol états-unien de rester légalement dans le pays pendant 1 an et ensuite, ils pouvaient entamer les démarches pour être reconnus comme citoyens états-uniens.

Publicités