Le Panama modifie sa politique migratoire

panama-migracion-ruso

Panama, 16 jan (PL) Le Panama a modifié ses régulations migratoires par rapport aux ressortissants de l’Union européenne, sauf pour les Britanniques.

D’ores et déjà, les ressortissants du bloc européen sont contraints d’avoir un visa pour pouvoir se rendre sur sol panaméen.

Le Décret exécutif 591 du 28 novembre 2016 rendu public ce week-end sur le Journal Officiel exclut de la libre entrée dans le pays les citoyens ayant un passeport d’un des pays membres de l’Union européenne.

D’ailleurs, ce décret n’exonère pas du visa les Cubains, Dominicains et Haïtiens ayant un visa Américain, Canadien, Britannique ou Australien. Les visas émis par Washington, Londres, Ottawa ou Canberra à des citoyens cubains, dominicains et haïtiens doivent être multiples et ces citoyens-là doivent avoir séjourné dans le pays qui lui a octroyé le visa.


Ainsi, le Décret 248 du 21 juillet de 2009 dispensant de visa les ressortissants de l’Union européenne est officiellement abrogé.

Les autorités panaméennes cherchent en effet à renforcer leurs mécanismes de vérification et contrôle des immigrants.

Le Panama demande aussi un visa à la plupart des citoyens asiatiques, africains et d’Océanie.

En outre, les citoyens ayant un passeport d’Albanie, de Bosnie-Herzégovine, de Biélorussie, de Croatie, de Géorgie, de Macédoine, de Serbie, de Monténégro, de Moldavie, de Roumanie, de Russie et d’Ukraine sont aussi obligé d’en avoir un.

Rm/ lp/lma/bjm

Source: http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=879956:le-panama-modifie-sa-politique-migratoire&opcion=pl-ver-noticia&catid=2&Itemid=203

Publicités