Amérique Latine : La CELAC condamne le décret d’ingérence des Etats-Unis contre le Venezuela

rodrxguez_celac_1718483347

Telesur, 24 janvier 2017

Les 33 pays membres de la Communauté des États Latino-américains et Caribéens (CELAC) ont réaffirmé mardi leur condamnation de la prorogation du décret d’ingérence des États-Unis (USA) contre le Venezuela.

Ce décret a été signé par l’ex président Barack Obama et qualifie le Venezuela de « menace inhabituelle et extraordinaire » pour la sécurité nationale des Etats-Unis.

La ministre des Relations Extérieures, Delcy Rodríguez, lors de la réunion des chanceliers de la CELAC, a appelé instamment le nouveau Gouvernement des États-Unis à normaliser les relations bilatérales sur la base du respect.

« Nos pays doivent établir des relations de coopération et de respect, depuis la direction de la diplomatie du Venezuela, nous ratifions cette voie tracée par le président Nicolás Maduro. Nous espérons avoir des relations de respect et de coopération, » a affirmé la chancelière vénézuélienne.

Rodríguez a appelé au débat toutes ces nations qui « montent des fables contre le Venezuela. Nous allons discuter publiquement du modèle de développement économique et social vénézuélien. »

Lors de la rencontre des chanceliers, le soutien de la CELAC au dialogue entre le Gouvernement et l’opposition au Venezuela a été confirmé et on a demandé aux 2 parties de respecter les accords obtenus.

Le V° Sommet Présidentiel de la Communauté des États Latino-américains et Caribéens (CELAC) a débuté mardi en République Dominicaine en présence des présidents des pays membres. Les chanceliers se sont réunis pour discuter des détails des déclarations sur la souveraineté, l’autodétermination et le développement économique des peuples que les chefs d’État et de Gouvernement signeront à la fin du Sommet mercredi 25 janvier.

Publié le 25 Janvier 2017 par Bolivar Infos

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Publicités