Amérique Latine-Etats-Unis : L’Equateur met en place un plan pour défendre ses citoyens aux Etats-Unis

Le Gouvernement équatorien « va mettre en place une série de mesures pour défendre les intérêts de nos migrants » face aux mesures de Trump, a dit le chancelier Guillaume Long.

Le chancelier de l’Équateur Guillaume Long a annoncé un plan consulaire de prévention pour pour défendre les droits des Équatoriens aux États-Unis (USA) face aux nouvelles déclarations du président états-unien Donald Trump contre les immigrants.

Long a précisé que le plan de prévention comprend l’élargissement des horaires d’accueil du public dans les consulats aux États-Unis, une ligne 1800, un conseil juridique, un consulat mobile, la diffusion des droits et des services pour prêter assistance aux Équatoriens aux États-Unis et qu’ils « connaissent leurs droits. »

« Des temps difficiles arrivent et alors, le Gouvernement de la Révolution Citoyenne – la Chancellerie, le Ministère des Migrants – va déployer une série de mesures pour défendre les intérêts de nos migrants, » a expliqué Long pendant l’émission Enlace Ciudadano, réalisée depuis l’ Espagne.

« Heureusement, dans le cas de l’Équateur, la plupart de notre population migrante est dans ce qu’on appelle « les états sanctuaires », c’est à dire les états qui peuvent même entrer en conflit avec le Gouvernement fédéral du président Trump parce qu’ils ne veulent pas expulser nos migrants, » a souligné le chancelier.

En outre, Long a annoncé que des actions seront coordonnées avec différentes organisations d’avocats et des groupes qui défendent les droits des migrants qu’il a rencontrés la dernière fois qu’il est allé aux États-Unis.

Le diplomate a souligné que l’unité latino-américaine est essentielle pour affronter la situation des migrants aux États-Unis. Il a insisté sur le fait que la Communauté des États Latino-américains et Caribéens (CELAC) qui a tenu son V° Sommet des chefs d’État et de Gouvernement la semaine dernière « doit être un des lieux où nous puissions nous unir en tant qu’Amérique Latine et nous situer dans le monde en tant que bloc latino-américains et caribéen. »

Le président de l’Équateur, Rafael Correa a signé dimanche les décrets exécutifs de la Loi sur la Mobilité Humaine qui garantit les droits des personnes en situation de migration et assure que « rien ne sera illégal dans leur situation migratoire. »

Publié le 29 Janvier 2017 par Bolivar Infos

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Ecuador-activa-plan-en-defensa-de-sus-ciudadanos-en-EE.UU.-20170128-0034.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/01/amerique-latine-etats-unis-l-equateur-met-en-place-un-plan-pour-defendre-ses-citoyens-aux-etats-unis.html

Publicités