Cuba-Etats-Unis : 680 Cubains expulsés à la suite de l’entrée en vigueur de la nouvelle politique américaine d’immigration

bandera-cuba-1

Radio Chine Internationale en français

Pas moins de 979 immigrés clandestins ont été renvoyés à Cuba depuis des pays voisins cette année, dont 680 personnes expulsées à la suite de l’entrée en vigueur de la nouvelle politique américaine d’immigration à la mi-janvier, ont rapporté vendredi les médias cubains.

Jusqu’à présent, 115 Cubains sont rentrés directement des Etats-Unis et 246 autres ont été expulsés du Mexique depuis le 12 janvier, lorsque Washington a mis fin à la politique « pied sec, pied mouillé » pour les immigrés cubains, selon un communiqué du gouvernement cubain, cité par les médias locaux.

Certains Cubains ont aussi été expulsés des Bahamas et d’autres pays d’Amérique centrale.

Le 12 janvier dernier, le président américain d’alors, Barack Obama, a mis fin à cette politique de longue date qui permettait aux Cubains arrivés sur le sol américain sans visa de résider dans le pays. Ce régime spécial pour les immigrés cubains existait depuis 22 ans.

A la suite de l’entrée en vigueur de la nouvelle politique, des milliers de Cubains qui tentaient de rejoindre les Etats-Unis ont été bloqués dans les pays d’Amérique centrale et des Caraïbes.

Le président américain Donald Trump n’a pas fait de commentaire sur cette nouvelle politique, indiquant seulement que son gouvernement était en train d’examiner le dégel des relations avec Cuba.

Les Etats-Unis ont promis d’offrir au moins 20.000 visas aux Cubains chaque année pour que ces derniers puissent entrer dans le pays légalement.

Publié le 19 Février 2017 par Bolivar Infos

Publicités