La Chancelière du Venezuela condamne les déclarations de Kuczynski

img_4033ft1488819608_1718483347

Le président péruvien Pedro Pablo Kuczynski a qualifié les pays d’Amérique Latine de « petits chiens sympathiques qui ne posent pas de problème aux politiques étrangères des États-Unis.

La chancelière du Venezuela, Delcy Rodríguez, a condamné lundi les déclarations outrageantes du président du Pérou, Pedro Pablo Kuczynski, qui a qualifié les pays d’Amérique Latine de « petits chiens sympathiques qui ne posent pas de problème aux politiques étrangères de l’Empire des États-Unis.

Lors d’une rencontre à l’Université de Princeton, aux États-Unis, Kuczynski a déclaré que le Venezuela devrait changer ses politiques étrangères basées, à son avis, sur l’autodétermination et la souveraineté nationale et il a assuré qu’il l’avait dit lui-même à la chancelière Rodríguez avec qui il se trouvait au XXV° Sommet Ibéro-américain des Chefs d’État et de Gouvernement, à Carthagène, Colombie, en 2016.

La chancelière a démenti ces déclarations et ratifié la condamnation de l’attitude d’ingérence du président péruvien par le Venezuela. « Ce qui est arrivé réellement à Carthagène (Colombie), c’est que monsieur Kuczynski a osé offenser la mémoire du Commandant Chávez et là, le président de l’Equateur, Rafael Correa, s’est levé pour défendre celui qui fut un dirigeant latino-américain, » précise VTV.

« Monsieur Kuczynski a osé souiller la mémoire du Commandant Chávez. Ce n’est pas digne d’un homme de dire des morts ce que vous ne lui avez pas dit quand il était en vie, ne le dites pas quand il ne peut pas se défendre. Mais le peuple vénézuélien est là pour le défendre, » a déclaré la chancelière lundi pendant l’installation du forum Hugo Chávez Anti-impérialiste au Théâtre National de Caracas.

Le forum Hugo Chávez Anti-impérialiste fait partie des activités qui se déroulent à Caracas pour commémorer le quatrième anniversaire de la mort du dirigeant de la Révolution Bolivarienne.

Rodríguez a commenté les défis qu’affronte la Révolution Bolivarienne en ce moment et a condamné le harcèlement auquel a été soumis le pays qui affronte actuellement une guerre non conventionnelle qui se transforme en blocus économiques, financiers, commerciaux et médiatiques.

La diplomate a aussi insisté sur la nécessité de changer le système capitaliste pour un système plus humain, dirigé vers le socialisme pour sauver la vie sur la planète.

Publié le 7 Mars 2017 par Bolivar Infos

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Canciller-venezolana-llama-a-cambiar-modelo-capitalista-20170306-0027.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/03/venezuela-la-chanceliere-du-venezuela-condamne-les-declarations-de-kuczynski.html

 

Publicités