Le Venezuela condamne le communiqué du Honduras qui demande « plus de sang au Venezuela »

mg_04431494452101_1718483347

La chancelière du Venezuela, Delcy Rodríguez, a émis samedi une note de protestation concernant un communiqué que le Honduras a envoyé à toutes ses missions à Belize dans lequel il demande plus « d’effusion de sang au Venezuela » pour justifier une intervention dans le pays.

Sur son compte Twitter, la diplomate a déclaré que le « plan violent de l’opposition vénézuélienne est coordonné avec l’intervention encouragée par Luis Almagro (secrétaire général de l’OEA) et les Gouvernements intolérants de la région. »

« Ce message met en évidence un plan macabre pour justifier l’intervention au Venezuela. C’est un scandale dans les relations diplomatiques. »

Rodríguez a noté que « la violence, l’effusion de sang et les morts au Venezuela, c’est une demande destinée à valider une réunion des chanceliers à l’OEA.

Pour sa part, le ministre de la Défense Vladimir Padrino López a condamné sur son compte Twitter le communiqué du Honduras et déclaré : « On veut délibérément provoquer plus de morts pour créer des troubles au Venezuela, ils sont décidés à détruire l’Etat et à renverser le gouvernement. »

Depuis le mois d’avril dernier, des dirigeants de l’opposition ont lancé des appels à manifestation qui se sont achevées par des violences et des actes de vandalisme qui ont coûté la vie à plus de 60 personnes et fait plus de 900 blessés.

Par ces actions, ils cherchent le soutien des forces étrangères comme l’Organisation des Etats Américains ( OEA) et du Gouvernement des Etats-Unis (USA) pour renverser le président élu démocratiquement Nicolás Maduro et engager une intervention dans le pays.

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.telesurtv.net/news/Venezuela-rechaza-comunicacion-de-Honduras-en-la-que-pide-mas-derramamiento-de-sangre-20170527-0037.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/05/venezuela-le-venezuela-condamne-le-communique-du-honduras-qui-demande-plus-de-sang-au-venezuela.html

Publicités