Donald Trump annule « l’accord bilatéral d’Obama avec Cuba »

donald-trump-miami-cuba-1-580x326

Donald Trump est arrivé à Miami à 12:25 ce vendredi et une heure plus tard, il a commencé au Théâtre Manuel Artime son discours dans lequel il a confirmé qu’il reviendra sur la politique d’ Obama envers Cuba et renforcera les mesures qui touchent le peuple cubain. Cependant, il a dit que les ambassades resteront ouvertes.

A la fin de son discours, le président des Etats-Unis a signé un memorandum qui supprime unilatéralement la plupart des avancées faites pendant le mandat d’Obama. Il a aussi dérogé la directive présidentielle émise par le Gouvernement antérieur pour normaliser les relations et en instaure une nouvelle avec des objectifs différents.

« J’annule tout l’accord bilatéral du dernier Gouvernement (Barack Obama). J’annonce une nouvelle politique comme je l’ai promis pendant ma campagne et je signerai ce contrat sur cette table dans un moment, » a dit Trump à Miami.

« Nous restreindrons fortement les dollars états-uniens qui iraient aux militaires et aux services de renseignement… Nous appliquerons l’interdiction du tourisme. Nous appliquerons le blocus. » Trump maintiendra les mesures qui touchent le peuple cubain et renforcera les injustes sanctions unilatérales que son pays impose à l’île.

Résumé des principaux changements :

-Augmentation des restrictions de voyages

-Application du blocus

-Opposition aux manifestations aux Nations Unies et dans d’autres organismes internationaux qui soutiennent Cuba et demandent la levée du blocus

-Les voyages individuels non académiques seront limités et devront se faire en groupes

-Interdiction des voyages individuels « auto-dirigés » permis par l’administration Obama.

-Les Cubano-américains pourront continuer à se rendre à Cuba et à y envoyer de l’argent à leur famille.

-Limitation des activités économiques avec des entreprises liées aux Forces Armées Révolutionnaires.

-Les entités états-uniennes pourront continuer à tisser des liens avec le secteur privé.

-Le memorandum demande aux Département du Trésor et du Commerce de commencer le processus d’émission des nouvelles règles dans les 30 jours.

-Les changements prendront effet quand les Département auront finalisé les nouvelles règles, un processus qui peut durer plusieurs mois.

Les accords migratoires sont maintenus.

La politique des « pieds secs-pieds mouillés » n’est pas rétablie.

Cuba ne revient pas sur la liste états-unienne controversée des pays qui financent le terrorisme.

Avant Trump, ont pris la parole les politiciens d’origine cubaine Mario Díaz-Balart et Marco Rubio qui ont fait pression sur le président pour qu’il prenne des mesures contre le bien-être du peuple cubain.

Dans son discours d’introduction, Rubio a fustigé la décision de Barack Obama de rétablir les relations avec Cuba et a fait l’éloge de Donald Trump pour son retour en arrière.

Le gouverneur de la Floride, Rick Scott, qui, en janvier dernier, a menacé les ports de son état qui recevraient des marchandises provenant de Cuba, a aussi parlé. Enfin, c’est le vice-président Mike Pence qui a été chargé de présenter Trump.

Les Cubains ont reçu aujourd’hui avec surprise l’annonce du président des Etats-Unis Donald Trump qu’il annulait tous les accords de « normalisation des relations » avec Cuba de son prédécesseur Obama.

« Alors, nous retournons au combat ? Je ne peux pas le croire, » s’est exclamé Hedelmira Fernández, 75 ans, d’une voix calme tandis qu’elle achetait du pain dans une boulangerie de La Havane.

« Tant d’années dans ce combat et monsieur le président yankee n’a pas compris qu’il ne va nulle part comme ça avec nous, » a-t-elle affirmé.

Pour sa part, Luis Benítez, qui faisait des achats au même endroit et qui dit être un mécanicien d’automobiles » a dit être inquiet « parce que tout semblait aller bien. » « Les 2 pays se traitaient mieux, sans autant d’insultes et pour moi, c’est bien parce que j’ai un fils qui vit là-bas, » a-t-il déclaré.

« Ici, nous sommes nombreux à vouloir nous entendre, » a-t-il assuré.

(Avec des informations de ANSA)

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://www.cubadebate.cu/noticias/2017/06/16/donald-trump-inicia-discurso-sobre-relaciones-cuba-estados-unidos/#.WUTLoDPpMRF

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/06/cuba-etats-unis-donald-trump-annule-l-accord-bilateral-d-obama-avec-cuba.html

Publicités