Argentine : Le corps découvert dans le fleuve Chubut est bien celui de Santiago Maldonado

002-img-9521byn_0-680x383

Le corps découvert mardi dans le fleuve Chubut, dans le département argentin de Cushamen est bien celui de Santiago Maldonado, le jeune de 28 ans disparu depuis le 1° août après une répression de la Gendarmerie Nationale contre une manifestation de la communauté mapuche dans le Pu Lof de Cushamen.

« Nous avons pu voir son corps et nos avons reconnu les tatouages de Santiago, » a dit son frère, Sergio Maldonado. Son cadavre a été découvert 78 jours après la disparition de Santiago.

Quelques minutes après la conférence de presse de la famille, la présidente de l’Assemblée Permanente pour les Droits de l’Homme (APDH), Gisela Cardozo, a indiqué que l’autopsie, à laquelle participeront 20 experts et 2 contrôleurs, durera jusqu’à minuit. Cardozo a souligné les avancées faites par le juge et indiqué qu’il « est important que l’autopsie soit réellement réalisée avec soin. »

Communiqué de la famille : « Pour Santiago, pour nous »

Le corps découvert dans le fleuve Chubut est bien celui de Santiago.

L’incertitude sur l’endroit où il se trouve est terminée. Le calvaire de notre famille, qui a débuté le jour où nous avons appris sa disparition ne s’achèvera pas tant que nous n’aurons pas obtenu que justice soit faite.

Nous ne pouvons pas dire grand-chose de nos sentiments face à la confirmation de l’identité de Santiago: cette douleur n’a pas de mots.

Les circonstances de la découverte du corps nous donne de nombreux doutes. Nous pensons que c’est le moment d’avancer avec fermeté dans l’enquête et de laisser travailler le juge Lleral. Nous avons besoin de savoir ce qui est arrivé à Santiago et qui sont les responsables de sa mort. Tous. Pas seulement ceux qui lui ont ôté la vie mais ceux qui, par leur action ou leur omission, ont collaboré à sa dissimulation et ont porté préjudice au processus de recherche.

Nous sommes dans le vrai en portant plainte pour inaction, inefficacité et partialité du Juge précédant dans la transmission du dossier. Le refus du Gouvernement National de l’offre de collaboration des experts de l’ONU dont l’expérience internationale est prouvée, nous semble toujours inexplicable. Personne ne pourra nous sortir de l’idée qu’on aurait pu faire plus et bien avant.

Nous demandons aux médias, aux organisations sociales, des droits de l’homme, aux syndicats, aux personnes qui nous ont accompagnés dans les marches pour Santiago, de continuer à réclamer la Justice avec plus de force que jamais et dans la paix. Aux forces politiques, nous demandons de faire les plus grands efforts pour soutenir et garantir toutes les actions qui nous aident à trouver le Vérité et à obtenir la Justice.

La mort de Santiago ne doit pas être un motif de divisions ou de batailles d’intérêts. Personne n’a de droits sur la douleur de cette famille pour laquelle nous demandons le respect.

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Source en espagnol :

http://albaciudad.org/2017/10/familia-de-santiago-maldonado-confirma-que-el-cuerpo-hallado-en-el-rio-chubut-es-el-suyo/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/ 2017/10/argentine-le-corps-decouvert-dans-le-fleuve-chubut-est-bien-celui-de-santiago-maldonado.html

Publicités